null Diminution discrète des accidents du travail dans la construction

Diminution discrète des accidents du travail dans la construction

- Sécurité au travail

Expert Liesbeth Reekmans

Segment Manager Construction et Responsable de la discipline Construction et Bâtiments

Les chiffres ne tiennent pas compte de la situation de nombreux travailleurs détachés et indépendants

D’après les chiffres de FEDRIS, l’Agence fédérale des risques professionnels, le nombre d’accidents du travail ayant entraîné une incapacité de travail d’au moins un jour a baissé de 14 % entre 2014 et 2019 dans le secteur de la construction en Belgique. Au vu des chiffres d’IDEWE relatifs aux accidents du travail, qui révèlent plutôt une évolution fluctuante, il reste toutefois nécessaire d’investir dans la sécurité sur les chantiers

Les données recueillies par IDEWE pour la période de 2015 à 2019 montrent une diminution de 3,5 % du nombre d’accidents du travail associés à une incapacité temporaire de travail. « Nous constatons cependant un statu quo pour les accidents associés à une incapacité permanente et pour les accidents mortels », note Liesbeth Reekmans, responsable de la discipline Construction et bâtiments chez IDEWE. « Heureusement, le nombre d’accidents mortels est resté très faible. »

Aucun accident du travail mortel n’a été enregistré en 2015. Il s’en est produit 2 en 2016, 1 en 2017 et 2 en 2018. En 2019, il n’y en a eu à nouveau aucun à déplorer.


« Le nombre absolu d’accidents du travail dépend de l’occupation des travailleurs, ou du nombre d’heures prestées. Il est donc aussi important d’analyser l’évolution du taux de fréquence, du taux de gravité réel et du taux de gravité global, qui tiennent compte du nombre d’heures prestées. Les données de FEDRIS montrent également une tendance à la baisse pour ces chiffres. »


 

Une nuance importante

toolboxmeeting

« La réalité du terrain invite moins à l’enthousiasme », signale néanmoins Liesbeth Reekmans. « L’analyse de FEDRIS ne prend pas en considération les accidents du travail qui concernent les indépendants et les travailleurs détachés, qui sont pourtant présents en nombre sur les chantiers depuis quelques années. Compte tenu de la croissance de la demande et de la difficulté d’attirer des jeunes Belges dans le secteur de la construction, la situation continuera à mériter un suivi attentif. » 

« Début 2019, la Confédération Construction a lancé la campagne “Safety, My Priority”, qui vise à sensibiliser les entrepreneurs à l’importance de la sécurité au travail. Ce type d’initiative peut contribuer à pérenniser les investissements dans la sécurité sur chantier. Il est à espérer que le nombre d’accidents continuera à baisser dans les années à venir. »

ToWorkSafe

IDEWE peut vous aider à optimiser la sécurité sur vos chantiers et à conscientiser vos travailleurs. Nous avons notamment réalisé une vidéo sans paroles sous le titre « ToWorkSafe » pour expliquer à vos travailleurs de manière exclusivement visuelle comment ils peuvent accomplir leurs tâches de manière sûre.

Contactez nos experts en sécurité pour obtenir des conseils à la mesure de votre entreprise.

Ne manquez aucune information, abonnez-vous au bulletin d’information d’IDEWE

 

Des explications par des experts autonomes, dans un langage clair

Les dernières évolutions dans le domaine de bien-être et de la prévention

Toutes les modifications de la législation