Faites du Blue Monday un « happy workday »

- Mode de vie sain | Environnement de travail sain

Expert Hilde De Man

Responsable de la discipline Aspects Psychosociaux

Prendre des pauses, oui, mais des pauses de qualité !

Cette année, le Blue Monday tombera le lundi 21 janvier. Même si ce jour est « officiellement » le plus déprimant de l’année, il est possible que votre Blue Monday personnel tombe plutôt un dimanche ou un mardi, voire en plein été. Souvent, le travail est une des raisons qui fait de cette journée une mauvaise journée. Le fait d’insérer des pauses de qualité dans votre journée de travail est un excellent moyen de prendre de temps à autre des distances afin de faire le plein d’énergie.

C’est le psychologue britannique Cliff Carnall qui a constaté que le lundi de la dernière semaine complète de janvier était celui où la plupart des gens étaient tristes, déprimés ou mélancoliques. L’abandon des bonnes résolutions prises au début de l’année, l’attente encore longue des prochaines vacances, le premier jour de la semaine et l’obscurité hivernale sont les ingrédients qui rendront le 21 janvier le jour le plus triste de l’année.

Insérer des pauses de qualité

Le caractère scientifique du Blue Monday est certes discutable, mais très peu sont ceux à pouvoir affirmer ne jamais se rendre au travail en traînant les pieds. C’est pourquoi il est utile de réfléchir à la manière d’égayer une journée de travail. Insérer des pauses de qualité y contribuera certainement.

Conseils

Il est essentiel de prendre des pauses, car on ne peut pas rester concentré en permanence sur une tâche. Les pauses cassent le rythme de travail. Une courte interruption permet aux collaborateurs d’avoir un regain d’énergie et les idées plus claires pour pouvoir ensuite reprendre le travail dans de bonnes conditions. Cet effet sera toutefois partiellement perdu s’ils poursuivent le travail pendant les pauses ou si ces pauses prennent la forme d’activités qui ne permettent pas de se détendre. Ces conseils aideront à améliorer la qualité des pauses que prennent vos collaborateurs.

  1. Notre courbe de concentration s’étend sur moins d’une heure. Par conséquent, il n’est pas efficace de travailler plus d’une heure sans prendre de pause. La proportion idéale de temps de travail et de pause est de 52 minutes de travail suivies de 17 minutes de pause. Une micropause de quelques minutes s’avère également déjà très efficace.
  2. Ne restez pas assis ou debout immobile, mais bougez, prenez l’escalier, promenez-vous, etc. Pour ne pas oublier de bouger, vous pouvez utiliser des outils numériques sur votre smartphone ou sur votre ordinateur. Ils émettent un signal lorsqu’il est temps de prendre une pause et de bouger. Vous trouverez ici de plus amples informations sur l’exercice physique au travail.
  3. Soyez sociable. Discutez avec les collègues à qui vous souhaitez parler.
  4. Prenez de préférence une pause en plein air. Un bon bol d’air frais vous fera du bien.
  5. Prenez des distances par rapport à votre travail, aussi bien physiquement que mentalement. Laissez votre smartphone sur votre bureau.
  6. Prenez des en-cas sains. Vous trouverez ici des informations sur une alimentation saine au travail.

Si vous souhaitez définir une politique de santé cette année, le Groupe IDEWE peut vous y aider. N’hésitez pas à prendre contact avec votre bureau régional.