Retour Un lieu de travail où la discrimination à l’égard des personnes LGTBQI+ n’a pas sa place

Un lieu de travail où la discrimination à l’égard des personnes LGTBQI+ n’a pas sa place

- Bien mentalement | Recherche scientifique

Expert Ellen Delvaux

Chercheuse

La diversité et l’inclusion dans les administrations locales

Se sentir bien au travail est une condition fondamentale pour la santé mentale des travailleurs, mais aussi pour le bon fonctionnement d’une organisation. Il est donc important d’œuvrer activement en faveur d’un lieu de travail inclusif, où tous les travailleurs se sentent bien et où la discrimination à l’égard, par exemple, des personnes LGTBQI+ n’a pas sa place. Les administrations locales peuvent prendre l’initiative dans ce domaine, en suivant l’exemple des autorités flamandes et fédérales.

Ces dernières années, tant le gouvernement flamand que le gouvernement fédéral ont travaillé sur une politique d’égalité des chances et de diversité qui prête attention, entre autres, à l’inclusion, au sexisme, à la participation, à la discrimination, aux adaptations raisonnables, aux droits des LGBTQI+ et à l’identité de genre. « C’est nécessaire », déclare la chercheuse Ellen Delvaux d’IDEWE.  « Les personnes LGBTI+ sont encore trop souvent confrontées à de la discrimination, tant dans la recherche d’un emploi que sur le lieu de travail. Cela a un impact négatif sur leur santé et leur bien-être mental. »

PREVENT

prevent

Des recherches menées par l’Agence des droits fondamentaux en 2019 ont montré que 11 % des personnes LGBTI+ sont victimes de discrimination dans leur recherche d’emploi et que pas moins de 21 % des travailleurs LGBTI+ sont victimes de discrimination sur leur lieu de travail. La directive européenne sur la santé et la sécurité au travail rend les employeurs responsables du bien-être et de la santé de leurs travailleurs, et ils doivent donc également être en mesure de mettre en œuvre une politique de lutte contre l’intolérance et la discrimination. 

Avec cet objectif en tête, cinq partenaires européens, dont IDEWE, mandaté par l’Union européenne, ont cherché pendant les deux ans du projet PREVENT des moyens de contribuer à la lutte contre la discrimination à l’égard des personnes LGBTI+ au travail. 

OUTILS

lgbtiq+

Six outils ont finalement été proposés, que les organisations peuvent utiliser pour structurer leur gestion de la diversité.

Scan de l’organisation

« Grâce au scan de l’organisation que nous avons conçu, les organisations peuvent faire le point sur leur situation et savoir si elles sont performantes en termes de diversité et d’inclusion. Le scan s’articule autour de cinq thèmes qui reviennent également dans l’un des e-learnings sur la politique de diversité : politique générale, politique du personnel, leadership, communication interne et externe et réseaux. 
L’outil basé sur Excel se compose de questions et d’affirmations auxquelles les participants doivent répondre à propos de leur organisation. En fonction de la réponse choisie, ils reçoivent un feed-back qui constitue la base d’une discussion plus approfondie et d’actions concrètes. »

Analyse de risques

« Pour être en mesure de répondre aux risques, il est important de bien les identifier. Cela est possible en utilisant l’analyse des risques psychosociaux avec un accent particulier sur la diversité et l’inclusion que nous avons développée dans le cadre de ce projet. L’analyse de risques est ici tant qualitative que quantitative. Grâce à un plan par étapes concret, vous pouvez vous lancer immédiatement. » 

E-learnings

« Trois e-learnings sont conçus pour accroître les connaissances et la sensibilisation à la diversité et à l’inclusion sur le lieu de travail. Le premier s’adresse à un groupe très large de travailleurs et de supérieurs hiérarchiques et doit stimuler la réflexion sur les avantages de l’inclusion et de la diversité. Le deuxième e-learning s’adresse davantage aux décideurs et traite des cinq thèmes abordés dans le scan de l’organisation. La communication traite du langage inclusif et la politique du personnel de la manière dont les offres d’emploi inclusives peuvent être rédigées. Un troisième module traite spécifiquement des collaborateurs LGBTI+ et de la manière de les intégrer dans les politiques d’une entreprise. »

Boîte à outils 

« Enfin, une boîte à outils est disponible, sous la forme d’un PDF interactif dans lequel nous expliquons les outils que nous avons développés et comment vous pouvez les utiliser. En outre, nous renvoyons à d’autres ressources déjà disponibles pour les entreprises qui souhaitent créer une culture organisationnelle attentive au bien-être des personnes LGBTI+. »  

LE TRAVAIL N’EST PAS TERMINÉ

Au sein du groupe de travail « Diversité et inclusion », IDEWE examine comment les instruments peuvent être affinés et comment nous pouvons ensuite les intégrer dans nos services.
Vous souhaitez élargir votre enquête actuelle sur le bien-être ? 

Contactez Ellen Delvaux à l’adresse ellen.delvaux@idewe.be

Apprenez-en plus sur le projet PREVENT

Ne manquez aucune information, abonnez-vous au bulletin d’information d’IDEWE

 

Des explications par des experts autonomes, dans un langage clair

Les dernières évolutions dans le domaine de bien-être et de la prévention

Toutes les modifications de la législation