Avez-vous déjà réfléchi à votre politique en matière d’alcool et de drogues ?

- Sécurité au travail | Législation | Formations | Agriculture et horticulture

Même si vous n’employez que quelques travailleurs saisonniers

Les employeurs sont tenus d’élaborer une politique en matière d’alcool et de drogues. Cela s’applique évidemment aussi aux entreprises agricoles et horticoles et aux petits employeurs qui emploient occasionnellement des travailleurs saisonniers.

Les chiffres relatifs aux accidents du travail survenus l’année dernière dans le secteur agricole et horticole montrent qu’un certain nombre de cas peuvent être liés à la consommation d’alcool ou de drogues

« Les chiffres relatifs aux accidents du travail survenus l’année dernière dans le secteur agricole et horticole montrent qu’un certain nombre de cas peuvent être liés à la consommation d’alcool ou de drogues », déclare Petra Champagne, responsable du segment Agriculture et Horticulture d’IDEWE. « Il est donc important que tous les employeurs, qu’ils emploient des travailleurs permanents, temporaires ou saisonniers, sachent qu’ils ont également des responsabilités dans ce domaine. Dans les petites entreprises en particulier, ils n’en ont souvent pas conscience alors que le risque est bien réel, surtout pendant la saison des récoltes ou les longues journées de travail. »

Que dit la loi ?

Il existe un certain nombre de lois et de dispositions limitant la consommation d’alcool et de drogues sur le lieu de travail. Tout d’abord parce que la consommation de substances compromet la sécurité et présente des risques pour le consommateur, ses collègues et les personnes à proximité. En outre, l’alcool et les drogues rendent les travailleurs moins productifs et les incitent à faire plus d’erreurs. Depuis 2009, la CCT 100 oblige donc les employeurs à élaborer une politique en matière d’alcool et de drogues.

Évidemment, toute personne qui doit prendre la route dans le cadre de son travail est également tenue de respecter le code de la route. Enfin, la possession, la consommation ou le commerce de drogues est illégal au regard du droit pénal.

Qu’est-ce que cela signifie pour vous, en tant qu’employeur ?

Le plus important est d’informer au mieux tous vos travailleurs au sujet de votre politique.

Selon la CCT 100, vous devez établir un plan dans lequel vous déterminez les grandes lignes de votre politique en matière d’alcool et de drogues. Dans le plan d’action, vous pouvez définir des règles sur la disponibilité de l’alcool au travail, l’introduction d’alcool et de drogues ainsi que les procédures à suivre en cas d’infraction. Bien entendu, il ne suffit pas de mettre ce plan sur papier. Le plus important est d’informer au mieux tous vos travailleurs au sujet de votre politique.

Outils

Le Groupe IDEWE peut vous aider à élaborer un plan d’action adapté aux besoins de votre entreprise. Nous mettons également à votre disposition des brochures qui précisent le contexte. Vous pouvez les télécharger ci-dessous.

Étant donné que les travailleurs temporaires dans le secteur de l’agriculture et de l’horticulture parlent souvent des langues étrangères, nous avons aussi développé l’outil ToWorkSafe. Le package visuel spécifique au secteur permet de communiquer facilement sur la sécurité en général et sur la consommation d’alcool et de drogues en particulier.

N’hésitez pas à contacter nos experts pour obtenir de plus amples informations à ce sujet.

Téléchargements