Retour Le dialogue en tant que première étape vers une politique de déconnexion réalisable

Le dialogue en tant que première étape vers une politique de déconnexion réalisable

- Législation | Bien mentalement | Stress et burn-out | Équilibre entre vie professionnelle et vie privée

Expert Lode Godderis

CEO d'IDEWE

Tiré de : De Ochtend - Radio 1 - 4 janvier 2022

À partir du 1er février 2022, les fonctionnaires fédéraux ne devront plus répondre au téléphone après les heures normales de travail. « C’est important pour le bien-être mental des collaborateurs qui sont enclins à travailler en permanence en raison du télétravail », déclare la ministre de la Fonction publique Petra De Sutter. « Une bonne première étape », estime Lode Godderis, directeur général d’IDEWE.

« Grâce à son initiative, la ministre a déjà rendu abordable le droit à la déconnexion, mais tout dépend de la manière dont la mesure sera mise en œuvre », déclare le professeur de médecine du travail Lode Godderis. « Sans un changement de culture, l’ambition de s’accorder le repos nécessaire en dehors des heures de travail ne sera jamais pleinement réalisée. En effet, ce ne sont pas seulement les collègues et les supérieurs hiérarchiques qui peuvent contacter les collaborateurs en dehors des heures de travail, mais aussi les clients, qui sont en dehors de l’organisation du travail. Il est donc important de passer des accords au sein des équipes sur la disponibilité et la joignabilité, en tenant compte des besoins des clients. »

Obligation de dialogue

deconnectie

À travers la loi de relance du 22 mars 2018 et plus spécifiquement le volet Concertation en matière de déconnexion du travail et d’utilisation des moyens de communication numériques, le gouvernement avait déjà alerté les employeurs et les travailleurs sur les risques d’une joignabilité continue en ligne. Ce serait facile s’il existait une seule approche claire pour tous, mais la recherche et la pratique montrent clairement qu’un travail sur mesure est nécessaire. Par conséquent, le dialogue sur la déconnexion au sein des organisations a été rendu obligatoire en tant que première étape vers une politique en la matière. Les comités pour la prévention au travail doivent se concerter régulièrement et à chaque demande des représentants des travailleurs à propos de la déconnexion du travail et de l’utilisation des moyens de communication numériques. Sur la base de cette concertation, le comité peut formuler des propositions et des conseils à l’employeur. 

Pour aider les organisations à ouvrir le dialogue, IDEWE a élaboré une liste de contrôle qui peut être utilisée comme guide lors d’une discussion au niveau de l’équipe ou de l’organisation.

 Écoutez l’interview (en néerlandais) que Lode Godderis a accordée à l’émission « De Ochtend » sur Radio 1.

Téléchargez l’outil de déconnexion.

Consultez aussi:

Ne manquez aucune information, abonnez-vous au bulletin d’information d’IDEWE

 

Des explications par des experts autonomes, dans un langage clair

Les dernières évolutions dans le domaine de bien-être et de la prévention

Toutes les modifications de la législation