null 3 questions fréquemment posées sur la prévention des infections

3 questions fréquemment posées sur la prévention des infections

- Handhygiëne | Travail en toute sécurité | Équipements de protection individuelle | Corona

À propos des espaces sanitaires, des véhicules partagés et des masques

De nombreux chefs d’entreprise sont confrontés à de nouveaux problèmes liés à la reprise de leurs activités. La plupart des questions que nous avons reçues ces dernières semaines concernaient la prévention des infections.

Comment nettoyer les sanitaires et les douches du lieu de travail pendant cette épidémie ?

Adaptez la fréquence de nettoyage au nombre de personnes susceptibles d’utiliser ces équipements.

La première étape, et la plus importante, consiste à nettoyer le lieu de travail avec de l’eau et du savon. Le plan de nettoyage existant peut être étendu en accordant quotidiennement une attention particulière aux surfaces qui sont fréquemment touchées par différentes personnes.

En ce qui concerne les sanitaires sur le lieu de travail, il faut accorder une attention toute particulière aux poignées de porte qui donnent accès aux sanitaires, au robinet d’un lave-mains, au loquet et aux chasses d’eau des toilettes individuelles.

Adaptez la fréquence de nettoyage au nombre de personnes susceptibles d’utiliser ces équipements.

Si votre entreprise dispose d’une douche individuelle, assurez-vous que les surfaces de contact soient nettoyées après chaque utilisation. Pensez au robinet et à la porte de la douche.

L’accessibilité aux douches communes devra d’ailleurs faire l’objet d’un examen critique. Il est possible, entre autres, que les règles de distanciation ne puissent pas être appliquées dans ces endroits, ce qui entraînerait la mise hors service de ces installations.

En outre, il également nécessaire d’assurer une aération naturelle de ces pièces.

Peut-on utiliser un véhicule avec des collègues ?

Oui, tant que la distanciation sociale est respectée. Vous devez vous tenir à 1,5 m de distance. Vous pouvez facilement y parvenir en plaçant, par exemple, le passager sur le siège arrière, du côté droit de la banquette arrière. Le nombre de personnes pouvant être transportées varie donc selon le type de véhicule.

Assignez si possible toujours le même véhicule à la même équipe.

Placez des protections en plexiglas dans les voitures n’est pas toujours sans danger. Chaque véhicule et composant, nouveau ou transformé, destiné à être utilisé sur la voie publique doit être homologué ou validé.  La visibilité, l’audibilité, l’accessibilité et le fonctionnement des pièces (ex. : le levier de vitesse, le frein à main et les airbags) ne doivent pas être compromis.  Au niveau de l’assurance également, il est important que les véhicules restent conformes à la réglementation.

Avant de procéder à des ajustements de votre véhicule, nous vous conseillons donc de contacter votre compagnie d’assurance. Le conseiller en prévention peut également réaliser une analyse de risques du véhicule après ajustements.

Une autre bonne solution, utilisée dans les transports en commun, serait le port d’un masque en tissu qui couvre le nez, la bouche et le menton pour les travailleurs utilisant des véhicules. Il convient de se laver ou de se désinfecter les mains avant d’entrer dans le véhicule. Assurez une bonne ventilation pendant le trajet en ouvrant la fenêtre et/ou en aspirant de l’air frais par le système de ventilation de la voiture. Évitez le mode recirculation de l’air.

Dans les véhicules de travail partagés, les surfaces suivantes, entre autres, doivent être nettoyées avant de changer de conducteur et de passager : les portes, le volant, le levier de vitesse, la ceinture et la clé de contact. Pour plus de facilité, vous pouvez procéder au nettoyage à l’aide d’un chiffon de nettoyage humide prêt à l’emploi ou d’un chiffon humide en microfibres, à laver ensuite. Aérez encore la voiture de préférence. Nettoyez-vous les mains après ce petit nettoyage.

Comment stocker un masque en tissu en toute sécurité ?

Mettre, enlever, porter, ranger et laver un masque en tissu sont des opérations qui demandent une certaine minutie.

Mettre, enlever, porter, ranger et laver un masque en tissu sont des opérations qui demandent une certaine minutie.

Ne laissez pas traîner le masque en tissu. Conservez-le dans un sac de congélation propre ou dans une enveloppe propre entre deux lavages ou en attendant d’être lavé. Utilisez à chaque fois un nouveau sac ou une nouvelle enveloppe.

Une boîte lavable peut également être utilisée. Elle peut être nettoyée quotidiennement au moyen d’un lave-vaisselle ou être lavée avec de l’eau propre et un peu de détergent.

Vous pouvez placer le masque du sac ou de la boîte directement dans la machine à laver. Lavez le masque en tissu au moins à 60 °C tous les jours, puis passez-le au sèche-linge.

Ne touchez le masqué lavé que par les élastiques et uniquement après vous être lavé les mains. Conservez-le, propre, pour le lendemain.

Regardez également cette vidéo.