null Lode Godderis : « Nous pourrions jouer un rôle dans la campagne de vaccination »

Lode Godderis : « Nous pourrions jouer un rôle dans la campagne de vaccination »

- IDEWE

Expert Lode Godderis

CEO d'IDEWE

Tiré de : L’Echo du 1er février 2021

« En tant que service externe pour la prévention et la protection au travail, notre mission est de protéger les travailleurs contre les risques sur le lieu de travail », déclare Lode Godderis, directeur général d’IDEWE, dans le journal L’Echo du 1er février 2021. « Contre l’exposition à des agents biologiques tels que les virus, par exemple. C’est pourquoi, même en dehors des périodes de coronavirus, nous organisons des campagnes de vaccination sur le lieu de travail. »

« Ces derniers mois, notre attention s’est naturellement portée sur la lutte contre la COVID-19. Nous soutenons les prestataires de soins qui travaillent dans les hôpitaux et les maisons de repos et de soins pendant la pandémie, mais aussi les travailleurs d’autres secteurs. Dès qu’un cluster de cas de coronavirus est signalé dans une entreprise, nous organisons le contact tracing sous la supervision de nos médecins du travail. »

Quel est le rôle d’IDEWE dans la lutte contre le coronavirus ?

« Depuis le lancement de la campagne de vaccination, nos médecins et infirmiers apportent les vaccins dans les maisons de repos et de soins et les hôpitaux pour vacciner les résidents et le personnel. Cela a renforcé la motivation et la volonté de se faire vacciner. Un enregistrement correct est très important en vue d’administrer une deuxième dose. »

IDEWE sera-t-elle bientôt appelée à vacciner le reste de la population aussi ? 

« Cela dépendra des choix faits par les gouvernements régionaux. En tout cas, nous sommes prêts. Nous avons la capacité, la structure et l’organisation pour le faire. »

Comment IDEWE réagit-elle aux conséquences de la pandémie ?

« L’impact de la crise sur la santé mentale des travailleurs est une préoccupation depuis le début. Les conséquences sur la vie sociale et professionnelle ainsi que l’incertitude permanente ont causé beaucoup de stress. Les prestataires de soins ont également été confrontés à un afflux de patients et de décès et à une augmentation sans précédent de leur charge de travail. L’épuisement mental que cela a provoqué nous a incités à adopter une politique très tôt en mars pour prévenir les problèmes de santé mentale et identifier rapidement les symptômes. » 

Quels sont vos projets, en tant que nouveau CEO d’IDEWE ?

« Une fois que l’économie pourra redémarrer complètement après la campagne de vaccination, les services externes de prévention joueront un rôle important en rendant les organisations plus résilientes et plus aptes à faire face à l’impact de crises sanitaires similaires. De plus, j’ai l’ambition de nous rapprocher des soins de première ligne. Ainsi, nous serons mieux à même d’accompagner les travailleurs ayant des problèmes physiques et mentaux sur le lieu de travail et de leur offrir un travail durable. La numérisation de nos services et la communication entre les différents acteurs représentent un autre défi de taille. »

L'Echo - 1er février 2021

Cliquez ici pour en savoir plus sur la manière dont IDEWE soutient votre organisation pendant la crise du coronavirus.

Ne manquez aucune information, abonnez-vous au bulletin d’information d’IDEWE

 

Des explications par des experts autonomes, dans un langage clair

Les dernières évolutions dans le domaine de bien-être et de la prévention

Toutes les modifications de la législation