Conseils pour ceux qui restent debout durant de longues périodes au travail

- Charge physique | Ergonomie

Expert Veerle Hermans

Responsable de la discipline Ergonomie

Tiens-toi droit

Le travail debout peut engendrer des problèmes physiques. L’employeur est tenu de réaliser une analyse de risques spécifique pour chaque activité exercée en position debout prolongée. En tant que travailleur, vous pouvez également prendre vos précautions. Le travail debout, qu’il soit réalisé de manière statique ou dynamique, compte de nombreux avantages : une plus grande envergure, votre dos a une posture naturelle et sa résistance est deux fois plus développée que lorsque vous restez assis. Toutefois, rester debout en position statique durant de longues périodes présente également des inconvénients. Cela peut causer une fatigue musculaire au niveau du bas du dos, un gonflement des jambes et du cou, ainsi que des douleurs aux épaules.

Une bonne installation est capitale

mannen lopende band rechtstaand

Une installation correcte de votre lieu de travail est donc capitale si vous devez travailler debout. À cette fin, l’employeur doit tenir compte des objets à manipuler, des tâches à exécuter et de la taille du travailleur.

 

C’est pourquoi il est important de s’assurer que :

  • votre poste de travail se situe entre vos hanches et vos épaules. Vous évitez ainsi d’avoir un dos courbé et de travailler avec les bras en l’air ou au-dessus des épaules ;
  • vous manipulez tous les objets droit devant vous afin d’éviter les rotations du dos et de la nuque ;
  • le poste de travail est réglable en hauteur s’il est partagé par plusieurs personnes. Dans le cas contraire, prévoyez des postes de travail de hauteurs différentes ;
  • la hauteur de travail pour les tâches de précision est placée juste au-dessus du coude. Pour le travail lourd, la surface de travail peut être un petit peu plus basse ;
  • vous disposez de suffisamment d’espace pour les pieds, afin de pouvoir changer votre posture.
  • vous pouvez également changer l’appui de vos jambes (par exemple, en plaçant un pied puis l’autre sur un rail, une plateforme ou un repose-pieds);
  • les dégagements de chaleur ne sont pas dirigés vers les jambes ;
  • vous prenez une pause toutes les heures pour marcher quelques pas, mais également pour vous asseoir de temps en temps. Cela est d’ailleurs légalement obligatoire après deux heures debout.

Il existe de nombreux dispositifs d’aide qui réduisent la charge imposée par le travail debout. Des tapis de sol aux bonnes chaussures : pas de solution miracle, mais chacune fait son effet. Peut-être est-il également possible d’adapter un poste de travail debout en une table assis-debout. Dans tous les cas, demandez l’avis d’un expert.

Quatre conseils pour les travailleurs

  1. Changez régulièrement de position: Évitez de rester statique trop longtemps et bougez sur place (serrez les orteils, déplacez vos pieds, appuyez sur vos orteils puis sur vos talons, etc.) Dans la mesure du possible, dégourdissez-vous régulièrement les jambes et pensez à vous asseoir toutes les deux heures.
  2. Faites de l’exercice: Essayez de faire suffisamment d’exercice dans votre temps libre et faites travailler vos muscles. Pour ceux qui n’aiment pas les grands efforts sportifs : une promenade à pied, à vélo ou la natation sont de bonnes alternatives.
  3. Évitez les kilos excédentaires: Le surpoids représente une charge supplémentaire pour votre corps. C’est pourquoi il est recommandé de conserver son IMC (Indice de Masse Corporelle = poids/taille²) entre 20 et 25. Vous ne connaissez pas votre IMC ? Calculez-le ici.
  4. Choisissez les vêtements appropriés: Ne portez pas de bas ou de pantalons trop collants, ceux-ci pourraient couper partiellement votre circulation sanguine. Les talons hauts sont également à éviter pour ne pas avoir les pieds trop serrés et ne pas causer une charge supplémentaire au niveau du bas du dos.

Pour obtenir de plus amples informations au sujet du travail debout, n’hésitez pas à vous adresser à votre bureau régional.