« Une culture d’entreprise sûre n’est pas une question de “quick wins” »

- Prévention des accidents | Connaissances de recherche

Expert Wim Vanderheijden

Responsable de la discipline Sécurité au travail

Augmentation du nombre d'accidents du travail

Les chiffres provisoires relatifs aux accidents du travail montrent que 168 462 accidents ont eu lieu l’année passée. Ils étaient au nombre de 164 786 en 2017 et de 157 242 en 2015. « Il est utopique d’espérer avoir une année sans accident du travail », explique le responsable d’équipe Culture d’entreprise sûre, Frank Weckx d’IDEWE. « Toutefois, les entreprises qui investissent dans une culture de sécurité élevée obtiennent quoi qu’il en soit de meilleurs résultats. »

Als er zich in een bedrijf een arbeidsongeval voordoet, stellen we nog te vaak vast dat bedrijven aan de inspectie heel snel maatregelen voorstellen die een herhaling moeten voorkomen.

Les chiffres provisoires suggèrent une troisième hausse consécutive dans les statistiques des accidents, mais ils doivent être nuancés, indique Frank Weckx qui est aussi Segment manager Industrie et nettoyage chez IDEWE.  « Étant donné que le taux d’occupation a augmenté ces dernières années, les chiffres restent plus ou moins statu quo. Il est beaucoup plus important de remarquer que les entreprises qui ont une culture de sécurité élevée sont plus avancées dans la prévention des accidents. »

De l’intensité à la cohérence

Bedrijfsleiders die op een duurzame manier een veiligheidsbeleid willen installeren, kunnen beter samenwerken met een veiligheidsexpert aan een 360 graden-aanpak.

« Lorsqu’un accident du travail se produit dans une entreprise, il arrive encore trop souvent que les organisations proposent très rapidement des mesures pour éviter qu’une telle situation ne se reproduise. Il s’agit souvent de “quick wins” et d’interventions qui sont plus faciles à mettre en place. L’employeur aime cette approche “intense”, car il sait le temps qu’il faut y consacrer, le coût que cela implique et le résultat auquel il peut s’attendre. Comme si quelqu’un à qui on a fait remarquer que sa condition n'était pas bonne lors d’une évaluation de santé périodique avec le médecin du travail passait 8 heures dans un centre de fitness le lendemain. En travaillant d’une manière “cohérente” à la sécurité et à la santé et en veillant à ce que cela fasse partie des faits et gestes quotidiens des supérieurs hiérarchiques et des travailleurs, l’entreprise évolue pas à pas vers une culture d’entreprise plus sûre et plus saine. »

Approche à 360°

« Les chefs d’entreprises qui souhaitent mettre en place une politique en matière de sécurité de façon durable peuvent dès lors mieux collaborer avec un expert en sécurité dans le cadre d’une approche à 360°. La somme de petits efforts consentis, complétés par une formation périodique des travailleurs, est une manière efficace de s'assurer que tous les collaborateurs d’une organisation y adhèrent et d’évoluer vers une culture plus sûre. Dès le premier jour, les nouveaux arrivants doivent avoir le sentiment que l’employeur accorde une grande importance à la sécurité dans tout ce qui se passe dans l’entreprise. Cela signifie, entre autres, que tous les supérieurs hiérarchiques et collègues osent se parler quand une situation dangereuse se produit ou quelqu’un adopte un comportement dangereux, mais aussi qu’un travailleur peut s’adresser à son supérieur hiérarchique, sans qu’il y ait de conséquences négatives. »

Posez vos questions ou faites part des défis auxquels vous êtes confronté en matière de culture de sécurité à nos experts.