null Chaque injection compte pour atteindre un taux de vaccination d’au moins 70 %

Chaque injection compte pour atteindre un taux de vaccination d’au moins 70 %

- Agents biologiques | Soins | Premier secours | Corona

Expert Hilde Vanacker

Responsable de la discipline Médecine du travail

Protégez-vous et protégez vos proches, les patients et les résidents contre la COVID-19

Le gouvernement a déterminé que les professionnels de la santé sont prioritaires pour la vaccination contre la COVID-19. « Il est donc très important que les professionnels de la santé soient effectivement vaccinés », déclare Hilde Vanacker, responsable de la discipline Médecine du travail chez IDEWE.

vaccinatie covod-19

Il va sans dire que la sécurité et la santé personnelles peuvent être une motivation importante pour se faire vacciner. 
« Ceux qui se font vacciner se protègent contre la maladie qui nous empêche de mener une vie normale depuis maintenant des mois », ajoute Hilde Vanacker. « Cela peut constituer un argument très important. À condition qu’un nombre suffisant de personnes soient vaccinées, ce sera également une étape nécessaire vers un assouplissement structurel des mesures liées au coronavirus et vers la normalisation, par exemple, des visites dans les maisons de repos et de soins et le retour de nos autres libertés. Si nous parvenons à vacciner au moins 70 % (et de préférence 80 % ou plus) de la population, nous atteindrons le point où le virus ne pourra plus se propager aussi facilement et nous pourrons donc éviter des flambées de cas de contamination. »

Éviter de nouvelles épidémies

« C’est précisément pour cette raison que les soignants sont un maillon essentiel de la campagne de vaccination. Ils sont en contact étroit avec de nombreuses personnes vulnérables et travaillent souvent dans des maisons de repos et de soins où de nombreuses personnes appartenant à des groupes à risque vivent à proximité les unes des autres et où il est difficile de respecter les distances de sécurité. Ce sont des endroits où des épidémies ont éclaté régulièrement ces derniers mois. Outre se protéger, protéger les autres est donc aussi une motivation importante. Enfin, la protection du groupe professionnel est également cruciale pour la continuité des soins. Lorsque des soignants s’absentent, cela engendre une charge supplémentaire pour les collègues déjà fatigués et la qualité des soins peut être compromise. C’est un autre argument important qui joue dans la décision de se faire vacciner en tant que soignant. »

Pas évident

Un taux de vaccination de 70 % est nécessaire, mais n’est donc pas évident. 
« Si nous examinons notre expérience avec le vaccin contre la grippe, nous constatons que nous ne parvenons parfois pas à atteindre ce seuil. Souvent, une campagne plafonne entre 60 et 70 %. Il s’agit pourtant d’un vaccin que nous connaissons depuis des années. Il n’est donc pas surprenant que les soignants, tout comme le reste de la population, soient quelque peu hésitants à l’égard d’un nouveau vaccin. Des informations claires sur le fonctionnement et la sécurité du vaccin sont donc essentielles. Chaque injection compte pour atteindre un taux de vaccination suffisamment élevé. »

IDEWE vaccine vos travailleurs

La campagne de vaccination contre le coronavirus a commencé. Le personnel de votre organisation pourra bientôt se faire vacciner. La planification et l’organisation de cette phase de la campagne de vaccination sont entre les mains des autorités régionales. Conformément au livre VII du code du bien-être au travail, nos équipes médicales ont la mission de vous assister en tant qu’employeur à cet égard. Dès qu’un vaccin est disponible, nous offrons à vos travailleurs et tiers (tels que les intérimaires, stagiaires et étudiants jobistes) un vaccin contre un risque professionnel accru d’infection par un agent biologique tel que le SARS-CoV-2. En votre qualité d’employeur, vous pouvez donc faire appel aux équipes médicales d’IDEWE.

Nous souhaitons sensibiliser et vacciner le plus grand nombre possible de travailleurs avec votre concours. Vous pouvez compter sur notre expérience des campagnes de vaccination à grande échelle pour garantir le bon déroulement du processus.

Vaccination par des infirmiers

Depuis 2016, les infirmiers sont autorisés à administrer un vaccin sans la présence de médecins. Toutefois, un certain nombre de précautions doivent être observées, comme la présence de médicaments de secours et les connaissances nécessaires pour agir immédiatement et correctement en cas d’effets secondaires graves exceptionnels. Outre la surveillance des paramètres vitaux, il peut être nécessaire de pratiquer la réanimation dans des situations exceptionnelles. Toute personne qui administre des vaccins doit connaître les « Directives pour les premiers secours en période de coronavirus » et être en mesure de les mettre en pratique. IDEWE peut aussi vous aider à cet égard.

Consultez notre FAQ relative au vaccin.

N’hésitez pas à contacter nos experts pour obtenir de plus amples informations

Téléchargements