null Une lueur dans une période sombre pour le secteur de l’agriculture et de l’horticulture

Une lueur dans une période sombre pour le secteur de l’agriculture et de l’horticulture

- Stress et burn-out

Expert Marie-Rose Deryckere

Conseillère en prévention sécurité au travail

Contactez IDEWE pour des entretiens de soutien

Il s’agit de jours sombres au sens propre, mais souvent aussi au sens figuré, pour les personnes actives dans le secteur de l’agriculture et de l’horticulture. En qualité de secteur essentiel, ce dernier a continué à fonctionner de manière ininterrompue. Cependant, de nombreuses entreprises d’agriculture et d’horticulture travaillent à perte, parce qu’elles sont contraintes de vendre leurs produits au-dessous du prix. « Les problèmes financiers et les inquiétudes quant à l’avenir de leur entreprise sont devenus encore plus aigus en raison des conséquences engendrées par la crise du coronavirus », déclare Marie-Rose Deryckere d’IDEWE. « Il faut dès lors prêter plus que jamais attention à leur bien-être mental. »

seizoenarbeid

« Beaucoup de chefs d’entreprise doivent assister, impuissants, à la réalité suivante : les produits qu’ils doivent vendre en dessous du prix du commerce de gros sont vendus au supermarché à un prix bien supérieur, alors qu’ils arrivent à peine à payer leurs frais fixes. En outre, ils ont été contraints de faire des investissements supplémentaires ces dernières années pour éviter les mauvaises récoltes dues au changement climatique et à la sécheresse ».

Coronavirus

À cela s’ajoute la pandémie de coronavirus qui a rendu leur situation encore plus précaire. 
« N’ayant pas la possibilité de faire appel à leurs travailleurs saisonniers en raison de la fermeture des frontières cette année, ils pouvaient à peine assurer la récolte. Et même si cela a été finalement possible, ils ont été obligés d’engager des frais supplémentaires afin de pouvoir employer et loger leurs travailleurs en respectant les mesures liées au coronavirus. De très nombreuses personnes actives dans ce secteur souffrent de problèmes psychologiques et de pensées dépressives à cause des inquiétudes et du stress constants. Malheureusement, le taux de suicide montrent que ces personnes ne perçoivent souvent aucune issue ».

Parlez-en

droogte

Cette issue existe cependant bel et bien. En parler avec une personne de confiance est la première étape pour reprendre le contrôle des problèmes. Boeren op een kruispunt est une organisation qui aide très concrètement les agriculteurs et horticulteurs à trouver des solutions aux tracas pratiques et financiers. IDEWE se tient prêt à fournir des entretiens de soutien pour renforcer la résilience des personnes actives dans ce secteur, éviter le stress chronique et aider à trouver un accompagnement supplémentaire approprié.

N’hésitez pas à contacter nos experts.

Prévenir le stress et le burn-out