Campagne européenne pour la sécurite des travailleurs intérimaires | Groupe IDEWE

Campagne européenne pour la sécurite des travailleurs intérimaires

Retour Campagne européenne pour la sécurite des travailleurs intérimaires

Campagne européenne pour la sécurite des travailleurs intérimaires

- Sécurité au travail | Inspection

Expert Wim Vanderheijden

Responsable de la discipline Sécurité au travail

subtitel

Cette année, la Direction générale du contrôle du bien-être au travail (SPF Emploi) organise une campagne d'inspection relative à la sécurité et la santé des travailleurs intérimaires. Cette campagne vise l'amélioration des conditions de vie au travail. Les résultats seront comparés à une action similaire en 2009.

Le secteur enregistrera-t-il de meilleurs résultats qu'en 2009?

Bien que les travailleurs intérimaires appartiennent à un groupe de travailleurs vulnérables, le recours au travail intérimaire a considérablement augmenté ces dernières années. Différentes études démontrent en effet que les travailleurs temporaires sont plus souvent victimes d'accidents du travail que les travailleurs de l'entreprise même. La cause proviendrait d'un manque d'informations relatives à la santé et la sécurité sur le lieu de travail.

 

 

Différentes lacunes

En 2009, une campagne d'inspection identifiait déjà plusieurs lacunes : « Dans la moitié des cas, les fiches de poste de travail manquaient, étaient mal remplies ou incomplètes », explique Luc Van Hamme, coordinateur de la campagne pour le Contrôle du bien-être au travail, sur le site Internet du SPF ETCS. « Dans 60 % des cas, les formulaires d'évaluation de la santé manquaient. Chez les entreprises utilisatrices, l'analyse de risques n'était souvent pas réalisée, la formation appropriée non prévue ou les équipements de protection individuelle non disponibles, etc. »

32 agences d'intérim et 160 entreprises utilisatrices

La campagne d'inspection actuelle est réalisée par les 8 directions régionales du contrôle du bien-être au travail. Elles vérifient dans quelle mesure la réglementation est respectée par les agences d'intérim et les entreprises qui font appel à des travailleurs intérimaires. Au moins 32 agences d'intérim et 160 entreprises utilisatrices seront ainsi contrôlées. 
La campagne européenne comporte également un volet transfrontalier qui ciblera les agences de travail intérimaire étrangères qui détachent des travailleurs intérimaires en Belgique. Pour ce faire, des équipes communes d'inspecteurs des deux pays seront mises sur pied.

Objectifs

Les principaux objectifs poursuivis par la campagne sont : 

  1. Promouvoir et améliorer la santé et la sécurité des travailleurs intérimaires

  2. Informer les employeurs (agences d'intérim et entreprises utilisatrices), les travailleurs intérimaires et les partenaires sociaux pour les sensibiliser à la sécurité et la santé des travailleurs intérimaires.

L'analyse des données collectées au cours de cette campagne nationale permettra également à l'inspection de réaliser une étude comparative entre les résultats obtenus cette année et les résultats obtenus en 2009.

Ne manquez aucune information, abonnez-vous au bulletin d’information d’IDEWE

 

Des explications par des experts autonomes, dans un langage clair

Les dernières évolutions dans le domaine de bien-être et de la prévention

Toutes les modifications de la législation