null Connaissez-vous les produits explosifs dans votre entreprise ?

Connaissez-vous les produits explosifs dans votre entreprise ?

- Travail en toute sécurité

Un document relatif à la protection contre les explosions comme base d’une analyse de risques en matière de sécurité explosion

Si votre entreprise est sujette à des dangers d’explosion, ils doivent être détectés et analysés. Cette analyse permettra de déterminer si de nouvelles mesures sont nécessaires. Tous les résultats et mesures qui en découlent doivent être repris dans le document relatif à la protection contre les explosions (DPE).

Dans la législation relative au bien-être au travail, l’analyse de risques est considérée comme une mesure de prévention indispensable à l’identification de nombreux risques et à la prise de mesures de prévention.

Dans la législation relative au bien-être au travail, l’analyse de risques est considérée comme une mesure de prévention indispensable à l’identification de nombreux risques et à la prise de mesures de prévention. Dès lors, il existe entre autres des analyses de risques spécifiques au risque incendie, aux aspects psychosociaux, aux vibrations et à l’électricité. « En tant que service externe, le Groupe IDEWE essaie de couvrir autant de risques que possible dans le cadre d’une analyse de risques générale », déclare Raf Imans. « Si nous constatons toutefois que certains risques sont fortement présents, ne sont pas suffisamment maîtrisés ou doivent être mieux documentés, nous procédons à une analyse spécialisée, telle qu’une analyse de risques relative à la protection contre les explosions. »

« Les installations ou endroits sujets à un risque d’explosion incluent notamment les silos, les salles de chargement des batteries et les installations où des particules fines (poussière de bois, farine, etc.) peuvent s’accumuler ou qui contiennent des gaz ou des vapeurs inflammables. Il existe d’autres législations pour la chimie des procédés spécifiques (réactions exothermiques), le gaz naturel pour le chauffage, les explosifs, etc. »

Le document relatif à la protection contre les explosions

L’analyse de risques sécurité explosion est créée sur la base du document relatif à la protection contre les explosions. Son contenu est en majeure partie déterminé par la loi et est divisé en cinq grandes sections.

Lieu

Le document comprend une description circonstanciée du lieu de travail et des endroits sujets à des risques d’explosion.

Produits

Pouvons-nous éliminer le risque ?

Il est essentiel de disposer d’une liste des substances et produits présents qui pourraient provoquer une explosion à l’air libre. Les informations relatives à ces substances se trouvent dans les fiches de produits. 

Quant aux gaz, il s’agit de gaz inflammables tels que l’acétylène, le propane, le butane ou l’hydrogène lors de la charge des batteries. Concernant les vapeurs, il s’agit principalement de liquides dont le point d’éclair, en utilisation normale, est inférieur à 60°C.

Les liquides utilisés sous forme pulvérisée ou chauffée, par exemple, peuvent avoir un point d’éclair plus élevé auquel ils peuvent encore exploser. Ce risque doit être expliqué plus en profondeur.

Le risque d’explosion des substances est cependant plus difficile à évaluer. Quoi qu’il en soit, les composés organiques (poussière de bois, sciure, farine, lait en poudre, etc.) sous forme de nuages de poussière présentent un risque d’explosion. Les composés inorganiques, tels que la poussière de quartz et le ciment ne présentent généralement aucun risque d’explosion sous forme de nuages de poussière.

« En présence de produits potentiellement explosifs, nous appliquons toujours la première règle en matière de hiérarchie de la prévention : pouvons-nous éliminer le risque ? Il est par exemple possible de l’éliminer en modifiant les procédés ou en utilisant d’autres substances qui ne sont pas explosives. »

Zonage

Divers facteurs tels que le poids, le volume, la limite d’explosion et l’énergie minimale d’allumage jouent un rôle dans la détermination de la quantité et de la fréquence de libération des substances dangereuses présentes. La prochaine étape de notre travail consiste à diviser en zones les lieux où se trouvent les produits à risque.

  • Zone 0, 1, 2 pour les gaz et/ou vapeurs ; zone 20, 21, 22 pour les poussières (sous forme de nuage).
  • Les zones 0 et 20 présentent généralement (> 10 %) un mélange dangereux de gaz/vapeurs ou un nuage de poussière.
  • Dans les zones 1 et 21, la présence de ce type de mélange/nuage est moins prononcée. Pour une zone 2 ou 22, ce phénomène est sporadique ou exceptionnel (< 0,1 %).

Analyse de risques

Dès que les substances potentiellement explosives et leur quantité dans l’air sont connues, nous vérifions si des sources d’inflammation sont également présentes. Une source d’inflammation peut en effet enflammer les substances. 

Une évaluation des risques est réalisée pour chacune des 14 sources d’inflammation possibles. Pour ce faire, nous tenons compte de la situation normale, de la situation anormale ainsi que des périodes d’entretien et de réparation ou de lancement et d’arrêt des machines ou procédés.

Mesures

Après avoir réalisé l’analyse de risques pour les différentes sources d’inflammation, nous proposons des mesures afin de limiter les risques élevés. Cela peut impliquer, par exemple, la suppression ou la modification des sources d’inflammation afin qu’elles ne puissent pas produire d’étincelle. Des interventions techniques ou organisationnelles peuvent également aider à réduire davantage les risques.

Ensuite, le risque est réévalué, ce qui permet de déterminer s’il est suffisamment faible.

N’hésitez pas à poser vos questions relatives à la sécurité explosion à nos experts.