null « La grande attention portée au COVID-19 ne doit pas occulter les autres risques »

« La grande attention portée au COVID-19 ne doit pas occulter les autres risques »

- Analyse de risques | Veiligheidsinstructies

Expert Wim Vanderheijden

Responsable de la discipline Sécurité au travail

Il est temps d’actualiser les analyses de risques

Le coronavirus et la lutte contre le COVID-19 ont profondément bouleversé nos vies et les conditions dans lesquelles nous travaillons. Cette situation se traduit au travail par une nouvelle dynamique, de nouveaux accords et l’introduction du télétravail pour beaucoup de travailleurs également. La pandémie et le changement des conditions de travail impliquent, pour vous, en qualité d’employeur, la création de nouveaux risques venant s’ajouter aux risques existants. Par conséquent, une révision des analyses de risques s’avère nécessaire.

branddeuren

« Les nouvelles situations au sein d’une entreprise sont toujours l’occasion de réévaluer la sécurité et la santé des travailleurs », déclare Wim Vanderheijden, responsable de la discipline Sécurité au travail chez IDEWE. « Au cours des six derniers mois, les conditions de travail ont été modifiées à un rythme sans précédent en réponse à la crise sanitaire qui nous a submergés. Les conséquences qui en découlent se font ressentir de toute part. Nous avons dû intérioriser de nouveaux comportements, de nouvelles méthodes de travail, de nouvelles règles pour nous déplacer et rechercher des solutions pour éviter une contamination ; que ce soit dans une cuisine, dans une cage d’escalier, au bureau, dans une voiture, etc. Nous sommes également conscients que cette situation ne disparaîtra pas de sitôt et que nous ne pourrons pas reprendre une vie normale à court terme. Il est donc temps de procéder à un examen approfondi des règles, accords et procédures récemment adoptés à l’aide d’une nouvelle analyse de risques ».

Sécurité générale

herziening risicoanalyse door corona

« L’introduction de nouvelles règles et d’une nouvelle routine nous a sans aucun doute permis de mieux maîtriser le virus, mais accroît dans le même temps les risques pour la sécurité ou la santé dans certains secteurs d’une entreprise. Pensez par exemple au danger d’inflammation d’une solution hydroalcoolique, aux portes coupe-feu ouvertes et bloquées pour permettre une ventilation naturelle ou à la visibilité réduite dans les camionnettes en raison l’écran de protection en plexiglas dans la cabine du conducteur. La grande attention portée au COVID-19 ne doit pas occulter les autres risques. D’où l’appel à une mise à jour des analyses de risques de tous les lieux pertinents dans l’entreprise, six mois après l’éclatement de la crise. En outre, il s’agit uniquement d’une transposition de l’obligation légale qu’ont les employeurs, à savoir adapter continuellement leurs analyses de risque en fonction des nouvelles circonstances de travail. »

IDEWE peut vous aider dans ce cadre.

Pour obtenir de plus amples informations, n’hésitez pas à contacter votre bureau régional.