null À quel point la lumière bleue est-elle réellement nocive ?

À quel point la lumière bleue est-elle réellement nocive ?

- Bureaux | Agents physiques

Expert Jan Van Bouwel

Responsable de la discipline Hygiène du travail

Protégez vos travailleurs contre la lumière bleue

Vous pouvez lire régulièrement que la lumière bleue est nocive et qu’il vaut mieux la bloquer autant que possible, au moyen de lunettes pour ordinateur, par exemple. Mais qu’est-ce que la lumière bleue exactement ? Et pourquoi devons-nous faire preuve de prudence à son égard ?

Artificielle et naturelle

Saviez-vous que la lumière bleue ne se limite pas à l’écran de votre ordinateur ou de votre smartphone ? À l’origine, elle était uniquement présente dans la lumière du soleil. Nos ancêtres dépendaient même de cette lumière sous sa forme naturelle : elle les réveillait le matin et leur donnait de l’énergie tout au long de la journée. Le soir, la fatigue s’installait parce que la lumière bleue était moins présente.

Désormais, nous perturbons ce rythme, car nous nous exposons plus souvent et aux mauvais moments à de plus grandes quantités de lumière bleue artificielle. C’est le cas par exemple lorsque nous surfons sur notre smartphone ou notre tablette avant de nous endormir. Ce n’est pas nocif en soi, mais nous ne pouvons pas en sous-estimer l’influence que cela a sur notre rythme veille-sommeil, en particulier parce que nous utilisons des écrans en journée également.

Influence sur notre sommeil

La lumière bleue perturbe notre rythme biologique. La courte longueur d’onde des rayons lumineux (à partir de 400 nanomètres) stimule les photorécepteurs et enclenche ainsi le réflexe pupillaire. Ce phénomène ralentit la production de mélatonine, l’hormone du sommeil. Les personnes qui sont particulièrement sensibles à la lumière ont dès lors plus de mal à s’endormir.

Par contre, la lumière bleue est pratique pour ceux qui travaillent la nuit, car elle les tient éveillés. À la fin de la nuit de travail, il vaut mieux éviter à nouveau la lumière bleue, et même porter des lunettes à verres jaunes ou orange sur le chemin du retour à la maison. De la sorte, votre corps produit de la mélatonine, ce qui vous assure un sommeil profond une fois rentré(e) chez vous.

La lumière bleue au bureau

La lumière bleue au bureau a-t-elle également un effet sur le sommeil ? Oui et non. La longueur d’onde de l’éclairage LED actuel est supérieure à 440-460 nm, et n’est dès lors pas nocive. Toutefois, la lumière bleue artificielle des écrans est plus forte que sa forme naturelle. Cette énorme quantité d’énergie entraîne une fatigue et une irritation des yeux, des maux de tête, de l’irritabilité, etc. 

Il est donc conseillé aux personnes travaillant dans les bureaux de respecter quelques consignes. Celles-ci peuvent être affichées à un endroit visible au bureau :

  1. Si vous travaillez la journée principalement avec un ordinateur, utilisez le moins possible un écran entre 17 h et 23 h.
  2. Si vous êtes sensible à la lumière, la lumière bleue peut avoir davantage d’effet sur vous. Prenez rendez-vous chez le médecin du travail d’IDEWE afin de discuter de mesures personnelles appropriées, comme des lunettes spéciales pour ordinateur contre la fatigue des yeux.
  3. Optez pour un éclairage de la classe 0 et 1 – EN 62471.
  4. Si vous achetez un écran ou un smartphone, vérifiez si vous pouvez régler la quantité de lumière bleue.
  5. Demandez au service informatique si vous pouvez adapter la couleur de la lumière de votre écran grâce à un programme informatique (f.lux, par exemple) ou en utilisant les paramètres de Windows.

La lumière bleue est nocive : oui et non

La lumière bleue a en effet une influence sur notre rythme biologique, en particulier en cas d’utilisation d’écrans le soir. L’exposition à cette lumière pendant les heures de bureau ne nuit donc pas au sommeil, mais elle cause des désagréments au niveau de la vue.

Il est donc conseillé de la bloquer au maximum, en particulier pour les personnes qui sont davantage sensibles à la lumière. Vous pouvez utiliser à cette fin des filtres spéciaux ou des programmes informatiques et porter des lunettes.

Vous souhaitez obtenir des conseils ciblés pour votre environnement de travail ou prendre rendez-vous avec un médecin du travail ?

Contactez-nous