Choisissez l’option de déneigement adéquate afin de diminuer l’impact du sel d’épandage.

- Sécurité routière

Expert Ine Arits

Responsable de la discipline Environnement

1Kg de sel épandu de manière préventive évite d’en épandre 5 par la suite.

En hiver, les routes, allées et parkings glissants ou enneigés nous obligent à utiliser du sel d’épandage. Malheureusement, cela n’a pas pour unique effet d’améliorer la sécurité routière. En effet, cela a un impact écologique important et le sel a un effet corrosif sur le béton, l’asphalte, le bois et les parties métalliques de nos véhicules. Une utilisation réfléchie de ces moyens peut diminuer les conséquences néfastes.

Utiliser des moyens mécaniques pour le déneigement est la meilleure manière de limiter les conséquences du mauvais temps hivernal. Il est souvent impossible de déneiger des parkings et des allées à la pelle. Pour de petites surfaces, il s’agit de la solution la plus écologique.

Matériaux antiglisse

En cas d’importantes chutes de neige en peu de temps, le sel d’épandage sera peu efficace sans un épandage préalable. Répandre des matériaux antiglisse peut être une alternative.

Des gravillons, du sable, des cailloux ou des copeaux e bois peuvent empêcher vos chaussures ou vos roues de glisser. Ces systèmes impliquent une étape de rangement par la suite.

Il faut également s’assurer que ces matériaux ne bouchent pas les égouts ou les systèmes de drainage.

Chlorure de sodium et de calcium

Le sel d’épandage est un moyen efficace permettant d’obtenir un résultat visible en une vingtaine de minutes. Il diminue la température de gel de l’eau et ralentit ou arrête ainsi le processus de gel. Les types de sel les plus utilisés sont les chlorures de sodium et de calcium. Le chlorure de sodium est moins corrosif, plus facile à manipuler et moins cher que le chlorure de calcium. En revanche, le chlorure de calcium peut être utilisé jusqu’à -20 °C. Le chlorure de sodium, quant à lui, ne reste efficace que jusqu’à 12 °C. Pour obtenir un effet équivalent, vous utiliserez beaucoup moins de chlorure de calcium.

Un dosage correct est très important. Si vous épandez le sel à la main, assurez-vous que celui-ci soit réparti de la meilleure manière possible. Cela sera beaucoup plus facile si vous utilisez un épandeur. Vous utiliserez ainsi moins de sel, ce qui sera bénéfique pour l’environnement ainsi que pour votre budget. Épandre trop de sel peut avoir l’effet inverse. Cela aura pour effet de faire diminuer la température à un endroit précis, ce qui peut favoriser la création de glace.

L’éthylène glycol et l’urée peuvent également être utilises en plus du sel de déneigement. Ces substances sont plus chères et plus polluantes.

Épandage préventif

Mieux vaut prévenir que guérir Dans cette logique, essayez toujours d’épandre du sel de manière préventive. 1Kg de sel épandu de manière préventive peut vous éviter d’en épandre 5 par la suite.

Le sel de déneigement est particulièrement efficace dans les endroits où les gens marchent ou les voitures roulent. Le sel se mélange à la neige et à la glace grâce à la circulation. Cela crée une saumure qui améliore le fonctionnement. En conséquence, épandre du sel à un endroit où le trafic est faible a peu d’intérêt. La saumure a également pour effet d’empêcher la neige et la glace de se coller au revêtement de la route, ce qui rend plus facile le déneigement manuel.

Pour toute information complémentaire n’hésitez pas à prendre contact avec votre bureau régional du Groupe IDEWE.