null Le télétravail ne se limite pas à une chaise de bureau ergonomique

Le télétravail ne se limite pas à une chaise de bureau ergonomique

- Optimale Werkomgeving | Bien mentalement

Expert Hilde De Man

Responsable de la discipline Aspects Psychosociaux

Veillez aux contacts et au bien-être mental pendant la deuxième vague

Même si, en tant qu’employeur, vous souhaitez accommoder vos télétravailleurs autant que possible, cela reste une tâche difficile. Les soutenir dans l’organisation matérielle de leur bureau à domicile est une chose, mais comment veiller à leur bien-être mental ? Le nouveau site Web d’IDEWE consacré au télétravail vous permet d’y voir plus clair.

telewerk mentaal welzijn

Même en regardant au-delà de la période de COVID-19, le télétravail devient une partie intégrante de l’organisation du travail pour de nombreuses entreprises. Cela implique plus de choses que ce que l’on pourrait croire. « Spontanément, lorsque nous organisons le télétravail, nous pensons à prévoir un poste de travail ergonomique », explique David Verwimp, conseiller en prévention ergonomie d’IDEWE. « Mais une politique de télétravail, c’est bien plus que cela. Pour se sentir bien en tant que travailleur et pour pouvoir se concentrer, les facteurs environnementaux jouent également un rôle important. Le télétravail ne peut être un véritable succès que si toute la politique de l’entreprise est adaptée à la nouvelle manière de travailler. Il faut aussi prendre en compte bien-être mental des travailleurs, surtout en cette période éprouvante. »

Garder contact et rester connecté

« Les personnes qui ont dû faire du télétravail pour la première fois au printemps dernier, par la force des choses, ont constaté que le travail à domicile avait des conséquences positives, mais comportait également des aspects négatifs. Bien que vous puissiez en effet disposer de tous les outils nécessaires pour parler facilement avec vos collègues en ligne, la situation à domicile (souvent synonyme d’isolement à domicile) ne peut pas toujours remplacer le contact physique. En cette période éprouvante, il est particulièrement important de rechercher un soutien social suffisant, de maintenir son réseau social actif, de rester en contact avec ses collègues et de prévoir des discussions informelles en ligne. En tant que supérieur hiérarchique aussi, il est important de garder un œil sur la situation et de planifier des moments de contact ciblés. Il ne doit pas toujours s’agir de réunions en ligne, car nous en faisons déjà assez. Essayez de varier suffisamment. »

Mais aussi... savoir déconnecter

Il est également important pour les télétravailleurs de créer un environnement sans dérangement. « Avec des enfants à la maison, ce n’est clairement pas toujours évident, mais il ne s’agit pas juste d’eux. Pour les amis, les voisins et la famille qui savent que vous travaillez de chez vous, la tentation peut être grande de faire irruption. Des arrangements clairs et des moments fixés après les heures de travail peuvent faire des miracles, tout comme une discussion efficace par téléphone ou vidéoconférence. »


« Si aucun accord n’a été conclu sur les heures de début et de fin ou sur la joignabilité et la déconnexion, il y a également de fortes chances que la journée de travail ne se termine jamais vraiment. Le téléphone continue à sonner et il y aura toujours des e-mails qui attendent une réponse. Terminez donc la journée de travail à domicile par un rituel. Par exemple, cherchez un autre endroit ou mettez consciemment des vêtements de loisirs après votre journée de travail. »

La résilience, plus importante que jamais

Le risque est grand que vous retrempiez généralement votre énergie en pratiquant un passe-temps dans un club de sport ou de loisirs. Essayez de convertir vos sources habituelles d’énergie en activités que vous pouvez faire à la maison ou à l’extérieur, seul ou en famille. 

Soyez aussi attentif à votre résilience d’autres manières :

•    bougez suffisamment, étirez-vous par exemple plus régulièrement si vous êtes souvent devant l’écran, 
•    mangez sainement et buvez suffisamment, 
•    veillez à vous détendre après un pic de tension, 
•    faites de la place pour les petites expériences positives et recherchez des pensées positives, 
•    essayez d’apporter une contribution significative à la maison ou pour les autres,
•     utilisez votre énergie de manière consciente.

Une promenade dans la nature

pauzeren in de natuur

« Tout comme au bureau, il est nécessaire de continuer à bouger lorsque l’on travaille de chez soi. Même si vous n’avez pas l’occasion de vous déplacer à un autre étage pour poser une question à un collègue, vous pouvez changer de posture pendant le travail à l’ordinateur ou marcher pendant un appel téléphonique, ce qui vous permettra de rester moins longtemps immobile sur votre chaise. »
« Il est également important de ne pas oublier les pauses et, de préférence, de sortir aussi en plein air. Plusieurs études démontrent qu’une promenade dans la nature améliore l’humeur, réduit le sentiment d’anxiété et de colère et augmente les sentiments positifs. Se promener dans la nature pendant une demi-heure revigore non seulement physiquement, mais aussi mentalement. » 
Notre nouveau site Web couvre tous les aspects du télétravail. Nos experts incitent également à coacher les travailleurs à domicile afin que leur bien-être mental ne soit pas négligé.

IDEWE site web télétravail

Comment vous assurez-vous que l’environnement de travail à domicile de vos collaborateurs est optimal ? Lisez notre récit interactif sur le télétravail, qui regorge de conseils pratiques et judicieux.

À partir de la fin novembre, nous proposerons à nos clients un webinaire enregistré « La résilience, plus importante que jamais » pour les télétravailleurs ainsi qu’un webinaire « Connecté/déconnecté : une gestion saine » en tant que télétravailleur. Nous vous informons plus en détail des modalités sur notre site Web consacré au télétravail.

N’hésitez pas à contacter nos experts pour vous aider à mettre en place une politique de télétravail.