null Entre maladie et (télé)travail

Entre maladie et (télé)travail

- Équilibre entre vie professionnelle et vie privée | Organisation du travail | Absentéisme | Corona

Expert Lode Godderis

Directeur Knowledge, Information and Research

Le télétravail augmente-t-il le risque de présentéisme ?

Le télétravail est en plein essor en raison de la pandémie de Covid-19. Pour un certain nombre d’organisations, la transition vers le télétravail semble être permanente et, compte tenu de la résurgence du coronavirus, le travail à domicile restera probablement une composante importante du contexte de travail. Selon une enquête menée par BDO en collaboration avec HR Square, plus de six Belges sur dix souhaitent continuer à télétravailler au moins deux jours par semaine après l’épisode du Covid-19.

dat houdt ook het risico in dat werknemers zich, wanneer ze kunnen telewerken, niet snel genoeg ziek zullen melden

Même si 67 % des personnes actives n’avaient jamais travaillé avant le Covid-19, 95 % d’entre elles ont déclaré qu’elles désiraient télétravailler davantage, et ce, au moins 2 jours par semaine pour 65 %. Ce sont les chiffres qu’avance le cabinet d’audit BDO, qui a réalisé une enquête au début du mois d’avril en collaboration avec HR Square, réseau sur les relations du travail et la GRH, auprès de plus d’un millier de Belges.


La principale raison avancée pour le maintien du télétravail est l’augmentation des prestations, mais télétravailler comporte également d’autres avantages tant pour le travailleur que pour l’employeur. Il permet par exemple aux travailleurs de bénéficier d’un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée, puisque le trajet domicile-travail n’est plus nécessaire pour autant que le télétravail ne doive pas être combiné avec la garde de (jeunes) enfants. En outre, les personnes autorisées à télétravailler se voient octroyer davantage de responsabilités et de liberté. Les employeurs tirent directement profit de ces avantages, car leurs travailleurs ont plus de chances d’être plus satisfaits, plus productifs et plus créatifs. De plus, la mise en œuvre structurelle du télétravail contribue à l’image d’une organisation moderne et innovante.

Absentéisme et présentéisme

Presenteïsme houdt verschillende gezondheidsgevaren in.

Autre avantage du télétravail : les travailleurs sont moins susceptibles de se déclarer malades, ce qui réduira le taux d’absentéisme au sein de l’organisation. Une étude récente du prestataire de services RH SD Worx a montré que l’absentéisme de courte durée (absence de moins d’un mois) des travailleurs en mai 2020 (en pleine crise du Covid-19) a diminué de moitié, passant à 1,17 %, par rapport à la même période l’année dernière.

Il est possible que les personnes qui peuvent travailler à domicile soient moins susceptibles de se déclarer malades lorsqu’ils souffrent de troubles mineurs, tels qu’un léger rhume, en raison de la sécurité que leur offre leur environnement domestique. Cependant, les télétravailleurs risquent de ne pas se porter malades assez rapidement. En d’autres termes : les possibilités de télétravail pourraient entraîner une augmentation du présentéisme. Ce phénomène implique que les travailleurs malades continuent leurs activités (à domicile ou sur leur lieu de travail), alors qu’ils sont en fait trop malades et qu’il serait préférable de s’absenter.

Le présentéisme comporte différents dangers pour la santé. Ainsi, Mme Demerouti et ses collègues ont découvert en 2009 que le présentéisme pouvait présenter un risque de burn-out. En outre, les coûts pour l’employeur peuvent être élevés à long terme. Pensez à la perte d’efficacité ou l’absence de longue durée des travailleurs à l’avenir. Néanmoins, selon Lode Godderis, directeur du département Knowledge, Information and Research chez IDEWE, le risque d’une augmentation du présentéisme dû au télétravail semble faible.

« Pour les travailleurs à mobilité réduite et souffrant de problèmes de santé mineurs, le télétravail et la liberté d’effectuer son travail à domicile peuvent offrir des possibilités concrètes pour continuer à travailler de manière sensée. Le risque de présentéisme n’est pas nul, mais peut être atténué en prenant le pouls de la situation, en procédant à un suivi et en se coordonnant avec les travailleurs ».

L’importance d’une politique en matière de télétravail

Le succès du télétravail dépend d’une bonne politique. Il est important que l’employeur crée un cadre clair dans lequel le télétravail peut s’inscrire. Cette politique devrait prendre en compte les composantes du bien-être psychosocial, telles que l’autonomie des ressources, les possibilités de développement et le soutien social, qui sont également importantes en dehors du cadre de télétravail. Une politique claire et des accords concrets sur la disponibilité, les rapports et la répartition des tâches sont essentiels à cet égard. Il faut également veiller à maintenir un lien avec l’équipe et les collègues à distance.

En qualité d’employeur, vous pouvez toujours faire appel à votre conseiller en prévention aspects psychosociaux pour élaborer une politique de télétravail et la mettre en œuvre. Le conseiller en prévention ergonomie peut également être un partenaire privilégié en vue d’aider vos travailleurs à aménager leur poste de télétravail de manière ergonomique.

N’hésitez pas à visionner également notre webinaire relatif à la Déconnexion (en néerlandais).

Téléchargements