Adaptation des directives relatives à l’utilisation correcte des masques

- Environnement de travail sain | Corona

Le centre de test agréé d’IDEWE transmet les résultats des tests pour les masques FFP2 dans un délai de 4 jours.

Dans la perspective de la reprise fragmentée de la vie publique pendant la pandémie COVID-19, les experts d’IDEWE ont élaboré de nouvelles directives relatives à l’utilisation des masques. À la demande du SPF Économie, notre centre de test agréé a dû développer un protocole alternatif pour réaliser les tests sur les masques FFP2.

Les directives relatives à l’utilisation des masques ont été mises à jour, car le Conseil national de sécurité va bientôt décider quelles mesures de quarantaine pourront être assouplies.

Mesure complémentaire aux mesures d’hygiène des mains et d’hygiène en cas de toux et d’éternuement

Stoffen mondmaskers verschijnen meer en meer in het straatbeeld.

« Le début de la crise du coronavirus a connu un manque criant de masques », déclare Katrien Van Crombrugge, médecin du travail et médecin en prévention des infections chez IDEWE. « Il était dès lors capital que le personnel soignant, qui prodiguait des soins aux patients COVID-19 ou aux personnes suspectées d’être infectées, puisse se protéger de manière optimale. À mesure que de plus en plus de personnes sont autorisées à sortir de chez elles pour se rendre au travail, aller à l’école ou faire leurs courses, les masques seront un moyen supplémentaire de se protéger et de protéger les autres. Ce sera notamment le cas dans les situations où la distance sociale de 1,5 mètre est difficile à respecter. Le port d’un masque est considéré comme une mesure supplémentaire à l’hygiène des mains et à l’hygiène en cas de toux et d’éternuement ».

« Pour les situations en dehors des soins, cela concerne principalement l’utilisation de masques en tissu (faits main), qui doivent être lavés quotidiennement à minimum 60°. L’objectif n’est donc certainement pas de se promener dans la rue avec un masque FFP2 ».

Utilisation du masque

« Nous avons rédigé les directives pour indiquer non seulement à quel moment il faut porter un masque, mais aussi la manière dont l’utilisateur doit s’en servir. Il est indispensable de l’utiliser correctement. Le masque devient complètement inutile si, par exemple, vous mettez constamment vos mains dessus ou si vous le laissez traîner dans la maison après l’avoir retiré. Afin d’écarter tout doute sur la bonne utilisation, nous avons également réalisé quelques vidéos d’instruction sur ce sujet ».

Regardez la vidéo de formation sur l’utilisation correcte des masques ici.

Protocole de test simplifié pour les (prétendus) masques FFP2

Dankzij een alternatieve testprocedure voor mondneusmaskers kan het erkend testcentrum van IDEWE als enige al binnen de 4 dagen de resultaten bezorgen.

Grâce à une procédure de test alternative pour les masques, le centre de test agréé d’IDEWE est le seul à pouvoir fournir les résultats dans un délai de 4 jours. Cela permet aux établissements de soins de savoir à très court terme si le dispositif de protection répond aux critères minimaux d’un masque FFP2.

« Nous avons acquis beaucoup d’expertise et d’expérience en testant des masques dans le passé », déclare Jan Van Bouwel, responsable de la discipline Hygiène du travail chez IDEWE. “« Le SPF Économie nous a donc chargés d’élaborer un protocole de test simplifié qui permet de soumettre tous les rapports de test dans les 4 jours suivant la livraison des masques. De cette manière, nous pouvons rapidement éliminer l’incertitude concernant les masques proposés par des fournisseurs inconnus ou arrivant sur le marché sans les certificats et les rapports de test nécessaires. Le test consiste à vérifier la pénétration de la substance à travers le matériau filtrant et, dans une seconde phase, à effectuer un test d’ajustement simplifié pour évaluer l’adhésion au visage. À l’issue du test, il apparaît clairement à quelle fin les masques peuvent ou ne peuvent pas être utilisés. La solidité des masques FFP3 peut également être vérifiée de la même manière. En revanche, nous ne testons pas les masques chirurgicaux. »

Grâce à ce nouveau protocole, nous avons également augmenté de manière significative la capacité de notre centre de test afin de pouvoir répondre rapidement à une demande accrue de tests fiables.

Vous pouvez nous transmettre vos demandes de tests pour les masques FFP2 et FFP3 par téléphone au 016 39 04 55 ou par e-mail à info@ibeve.be.  

Téléchargements