Leadership d'appréciation : la clé de l'employabilité durable

- Environnement de travail durable

Expert Hilde De Man

Responsable de la discipline Aspects Psychosociaux

Séance d’information - Évènement « de Prenne » - Courtrai, le 12 mars

Les responsables hiérarchiques ont de moins en moins tendance à faire preuve de reconnaissance et de valorisation pour l’implication de leurs travailleurs au cours des années. Cette problématique est fréquemment évoquée par les travailleurs présentant des problèmes de stress et de burn-out ou par les personnes victimes de harcèlement. Il s’agit d’une constatation douloureuse pour les organisations à la recherche de solutions aux évolutions sociales inéluctables telles que le vieillissement des travailleurs, l’augmentation du nombre de malades de longue durée et la guerre des talents. Nous souhaitons fournir aux organisations les armes nécessaires dans ce cadre en conscientisant les responsables aux effets positifs du leadership d’appréciation.

Il ressort d’une enquête menée en 2017 par IDEWE auprès de plus de 23 000 travailleurs que 70 % des collaborateurs présentant un faible risque de burn-out bénéficient du soutien social de leurs supérieurs, contre seulement 34 % des collaborateurs dont le risque de burn-out est élevé.

Préserver la motivation des collaborateurs

Selon Hilde De Man, responsable de la discipline « Aspects psychosociaux » chez IDEWE, deux tiers des signalements enregistrés auprès d’IDEWE désignent les responsables hiérarchiques ou les employeurs comme autre partie impliquée. Il s’agit d’un problème sur lequel nous ne pouvons pas faire l’impasse. Lorsque les travailleurs d’une organisation se montrent respectueux les uns envers les autres, ils créent une base durable pour une ambiance de travail positive. Dans de telles conditions, les travailleurs motivés le restent. En revanche, lorsque le respect mutuel ne coule pas de source au sein d’une organisation, le risque de conséquences négatives pèse à la fois sur les collaborateurs et sur l’ensemble de l’organisation. Ces conséquences peuvent notamment se traduire par une augmentation du nombre de malades de longue durée, mais sont également susceptibles de porter atteinte à l’image de l'organisation, qui éprouvera ensuite des difficultés à attirer de nouveaux collaborateurs.

Employabilité durable

Elle souhaite surtout y parler du leadership d’appréciation et de son rôle dans la consolidation et le suivi de la capacité de travail des collaborateurs. Ces éléments sont essentiels à l’élaboration d’une politique préventive axée sur l’employabilité durable et la vitalité de tous les travailleurs d’une organisation. IDEWE soutient une approche holistique et intégrée de l’employabilité durable, dans le cadre de laquelle le collaborateur et le lieu de travail dans son ensemble sont examinés et tous les facteurs pouvant influencer la capacité de travail sont pris en considération. Une telle politique a pour but d’augmenter l’employabilité de tous les collaborateurs. Elle ne concerne pas que les travailleurs plus âgés, mais bien les collaborateurs de tous âges et de toutes phases de vie.

Un responsable faisant preuve d’appréciation se soucie des besoins de ses travailleurs et accorde de l’attention aux idées qu’il souhaite faire fructifier tant au niveau des individus que des équipes. Il parvient à faire ressortir les aspects positifs de toute situation et à décrypter les souhaits que peuvent cacher les plaintes. En puisant dans ses propres ressources et en se livrant à une bonne dose de réflexion personnelle, il apprend aussi à donner du feed-back en posant des questions valorisantes.

Pour en savoir plus sur l’évènement « de Prenne » et vous y inscrire, cliquez sur le lien suivant.

Pour de plus amples informations concernant l’approche menée par IDEWE au sujet de l’offre de services globale « Employabilité durable » et « Vitalité », adressez-vous à nos coaches régionaux spécialisés dans l’employabilité. N’hésitez pas à les contacter par le biais de votre bureau régional du Groupe IDEWE.