Retour Que faire si mon détecteur de CO2 déclenche une alarme ?

Que faire si mon détecteur de CO2 déclenche une alarme ?

- Agents biologiques | Sécurité au travail | Infrastructure

Expert Ilse Maes

Conseillère en prévention sécurité au travail

Prendre des mesures à court terme et planifier des solutions durables

À l’heure où l’utilisation des compteurs de CO2 se généralise, il faut également assurer le suivi des signaux d’alarme produits par ces appareils. Comment réagir lorsque le témoin clignote en orange ou en rouge ? Quelles mesures prendre à court terme ? Et sont-elles suffisantes, ou y a-t-il un problème de ventilation structurel ?

ventilatie

« La purification de l’air n’est pas un sujet qui disparaîtra de sitôt », déclare Ilse Maes, conseillère en prévention chez IDEWE. « L’inspection du travail continuera à surveiller ce point dans les années à venir. La règle générale est la suivante : l’employeur doit procéder à une analyse de risques afin de déterminer les possibilités et les défis en matière de ventilation. Sur le lieu de travail, aucune valeur supérieure à 900 ppm de CO2 ne doit être mesurée ou le débit de ventilation de 40 m3/pp/heure doit être garanti. Les entreprises où il peut être démontré, sur la base d’une analyse des risques, que les émissions ont été causées par des sources de pollution (telles que les matériaux de construction, la qualité de l’air apporté, les personnes, etc.) peuvent tolérer une augmentation du seuil à 1200 ppm ou se limiter à un débit de ventilation à 25m3/pp/heure. Le conseiller en prévention et le Comité pour la prévention et la protection au travail doivent ensuite valider cet élément. »

Mesures à court terme

Une alarme orange de CO2, entre 900 et 1200 ppm, indique qu’une ventilation supplémentaire est nécessaire ou que le nombre de personnes présentes doit être réduit. Cette ventilation supplémentaire peut être assurée par le système de ventilation mécanique ou par l’ouverture de fenêtres, de préférence en vis-à-vis. Faire une pause en dehors du local est par ailleurs une bonne idée. Même dans les bâtiments modernes, où la ventilation mécanique est possible, des alarmes peuvent survenir. Par exemple, si un grand espace a été divisé par des murs au fil des ans, le nombre de buses de ventilation dans les espaces divisés n’est soit plus correct soit elles ventilent au mauvais endroit. Un mauvais entretien peut également causer des problèmes.

À long terme

Les bâtiments construits après 2020 doivent être conformes à la législation. Concernant les bâtiments existants, pour lesquels l’analyse de risques détecte des problèmes, un plan d’action doit être établi afin qu’ils soient conformes à la législation à long terme.

En savoir plus sur les mesures de CO2
Découvrez comment la purification de l’air peut vous aider

Ne manquez aucune information, abonnez-vous au bulletin d’information d’IDEWE

 

Des explications par des experts autonomes, dans un langage clair

Les dernières évolutions dans le domaine de bien-être et de la prévention

Toutes les modifications de la législation