« Nous avons sans doute trop adapté les lieux de travail au travailleur »

- Ergonomie

Expert Veerle Hermans

Responsable de la discipline Ergonomie

Mois de l’ergonomie

L’Organisation mondiale de la santé recommande de pratiquer une activité physique cinq jours par semaine pendant au moins une demi-heure de manière modérée à soutenue. Une étude récente du Groupe IDEWE a cependant démontré qu’à peine 28 % des travailleurs belges suivent cette recommandation. Il s’agit essentiellement des activités physiques pratiquées pendant le temps libre. Par ailleurs, nous retrouvons davantage le comportement sédentaire au travail... « Dans notre souci d’adapter les lieux de travail au confort ergonomique du travailleur, nous sommes peut-être allés trop loin », explique Veerle Hermans, responsable de la discipline Ergonomie chez IDEWE.

Vrouw met rugklachten

Lorsqu’il est question d’activité physique, le Belge se retrouve à la queue du peloton. Nous ne bougeons pas suffisamment à la maison ni au travail pour rester en bonne santé. Notre mode de vie sédentaire est à la base du diabète, de la dépression et non des moindres, de l’obésité. D’après ce qu’il ressort des chiffres de la grande enquête qu’IDEWE a récemment publiée, plus de la moitié des travailleurs belges (54,6 %) sont en surpoids. Près de 1 travailleur sur 5 (18,8 %) est en situation d’obésité. Outre les risques pour la santé, cette situation est néfaste pour l’organisation du travail.

« Nous devons nous lever davantage à la maison et au travail », explique Veerle Hermans, responsable de discipline d’IDEWE. « Ce message n’est pas nouveau, mais il est nécessaire de le répéter pour parvenir à un changement de comportement. Nous devons cependant également oser analyser notre propre comportement. Ces dernières décennies, nous avons consacré notre attention à adapter les lieux de travail de manière optimale pour le travailleur, afin qu’il puisse exécuter son travail avec le moins de dommage possible pour sa santé. Pour le groupe de personnes sans cesse croissant qui gagnent leur vie à un bureau, derrière un écran d’ordinateur, cela peut signifier qu’elles sont assises trop confortablement sur leur chaise et ne ressentent pas le besoin de se lever au moins toutes les heures pour bouger. »

Mois de l’ergonomie

Vrouw doet sportschoen aan

Le mois d’octobre est le mois de l’ergonomie, et par conséquent le moment idéal pour porter son attention sur cette problématique.

Bouger davantage au travail nécessite plus d’actions symboliques. Pour obtenir des résultats durables et faire connaître à vos collaborateurs un mélange équilibré d’exercices physiques et de positions debout et assise, un changement de mentalité s’avère nécessaire. IDEWE peut vous y aider au moyen d’un plan en 4 étapes.

 

 

 

  1. Nous mettons en image la condition de vos travailleurs et déterminons quelles activités physiques leur conviennent.
  2. Nous vous soutenons pendant une campagne de sensibilisation et de motivation mettant en avant les bénéfices de pratiquer une activité physique saine.
  3. Nous créons étape par étape une large offre de possibilités d’activités physiques plus accessibles, qui vous donnent envie de participer.
  4. Nous instaurons une culture d’entreprise dynamique et ancrons les possibilités en matière d’activité physique comme élément de la politique de bien-être.

Conception et aménagement du bureau

Strechen op het werk

Si vous souhaitez que vos travailleurs soient actifs, il vous faut investir à plusieurs niveaux. La conception et l’aménagement de vos bureaux peuvent les stimuler à bouger davantage et à aborder les risques d’une vie sédentaire. 

Plus d’informations

Pour toute information complémentaire concernant notre approche, n’hésitez pas à prendre contact avec votre bureau régional du Groupe IDEWE.