Ne restez pas assis plus de 8 heures par jour

- Mode de vie sain | Bonne forme physique

Expert David Verwimp

Segment Manager Autorités

Pistes pour faire suffisamment d’exercice et limiter le temps passé en position assise

Ce n’est pas nouveau : nous devons faire suffisamment d’exercice et éviter de rester assis trop longtemps. Mais savons-nous exactement ce qu’il est entendu par « suffisamment » et « pas trop longtemps » ? Quand la limite est-elle atteinte ?

Conformément à la directive de l’Institut flamand pour une vie saine (VIGL), nous devons pratiquer au moins 30 minutes d’activité physique d’intensité modérée par jour.

Conformément à la directive de l’Institut flamand pour une vie saine (VIGL), nous devons pratiquer au moins 30 minutes d’activité physique d’intensité modérée par jour. Cette directive est on ne peut plus claire. Ce n’est toutefois pas le cas de la directive relative à la position assise. Bien qu’elle stipule que nous ne devons pas rester assis plus de 30 minutes d’affilée, elle ne précise pas la limite de temps assis par jour. Il ressort d’une étude scientifique que plus le nombre d’heures passées en position assise est élevé, plus le risque de décès prématuré s’accentue. Ce risque augmente même de manière exponentielle chez les personnes qui restent physiquement inactives plus de 7 heures. Dès lors, la plupart des articles à ce sujet mentionnent une valeur limite de 8 à 9 heures par jour. La directive pratique de la VERV sur le travail sur écran parle d'un maximum de 4 heures de travail en position assise. Nous évitons ainsi bien entendu que le temps total passé en position assise ne dépasse les 8 heures.

Établissez le lien

Une heatmap a été réalisée sur la base d’une étude menée par le professeur Ulf Ekelund pour permettre de visualiser le lien entre l’exercice physique et l’inactivité.

Les normes appliquées à cet égard aux États-Unis depuis 2018 sont éclairantes. Elles établissent un lien entre la position assise et l’activité physique et leurs effets sur la santé. Une heatmap a été réalisée sur la base d’une étude menée par le professeur Ulf Ekelund pour permettre de visualiser le lien entre l’exercice physique et l’inactivité. Un travailleur qui s’assied peu doit faire moins d’exercice physique pour se trouver dans la zone « verte » du graphique, où le risque de décès prématuré est faible, qu’un travailleur qui passe plus de temps en position assise. Attention : rester peu assis ne signifie pas faire de l’exercice. Pour se trouver dans la zone verte, il est nécessaire de pratiquer quotidiennement une activité physique d’intensité modérée.

Un seul mot d’ordre : bouger

Le message principal reste donc que la pratique d’une activité physique est nécessaire, d’autant plus pour les personnes qui restent plus longtemps inactives sur le plan physique. Il est en effet très bénéfique pour la santé de limiter le temps passé en position assise, et ce tant au travail qu’en dehors. Nous pouvons par exemple essayer de suivre une partie de notre feuilleton préféré en restant debout. Mieux encore : en faisant un peu d’exercice. Se rendre au travail à vélo ou descendre à l’arrêt de bus ou de tram précédent pour terminer le trajet à pied sont d’autres moyens de satisfaire à la directive relative à l’exercice physique quotidien.

N’hésitez pas à contacter nos experts pour obtenir de plus amples informations au sujet de l’activité physique au travail.