Retour Un projet pilote pour rediriger le personnel en incapacité de travail plus rapidement vers un travail adapté

Un projet pilote pour rediriger le personnel en incapacité de travail plus rapidement vers un travail adapté

- Réintégration

Expert Godewina Mylle

Conseillère en prévention médecin du travail

L’accompagnement et le suivi sont essentiels dans un projet de réintégration

Plus les collaborateurs s’absentent en raison d’un grave problème de santé, plus il est difficile pour eux de reprendre le travail. C’est pourquoi IDEWE, en collaboration avec le VDAB et Mensura, lance un projet pilote visant à aider les personnes qui ne sont plus en mesure de reprendre leur ancien poste à trouver plus rapidement un travail adapté. « C’est une situation gagnant-gagnant pour toutes les parties », déclare le médecin du travail Godewina Mylle d’IDEWE.

re-integratie

« Le projet pilote part du constat que les problèmes de santé rendent parfois impossible le retour à l’ancien emploi », explique Godewina Mylle. « Si l’employeur ne peut pas proposer un travail adapté ou si le travailleur n’accepte pas ce travail, le retour au bureau est compromis. En pratique, c’est le médecin-conseil de la mutuelle qui peut alors prendre l’initiative de renvoyer le travailleur vers le VDAB. Il en résulte toutefois une perte de temps précieux. Le projet pilote A3W3 vise à examiner si la réintégration du travailleur peut réussir plus rapidement si le médecin du travail peut agir lui-même. L’idée sous-jacente est que tout le monde est gagnant : le travailleur obtient un emploi intéressant, adapté à ses possibilités fonctionnelles, tandis que les employeurs peuvent trouver de la main-d’œuvre adéquate sur un marché du travail actuellement très tendu grâce au VDAB. »

Se concentrer sur un nouveau départ

C’est pourquoi, dans les 16 mois à venir, les médecins du travail des services externes IDEWE et Mensura signaleront eux-mêmes 145 personnes au VDAB dès qu’ils évalueront positivement leurs possibilités de réintégration sur le marché du travail. 

« En cas d’incapacité de travail de longue durée, IDEWE vise toujours un renvoi rapide vers le médecin du travail », déclare Lode Godderis, directeur général d’IDEWE. « Il peut alors, en concertation avec l’employeur et le travailleur, rechercher un régime ou un travail adapté qui facilite le retour au travail. Malheureusement, il existe des situations dans lesquelles l’état de santé du travailleur ne lui permet plus de reprendre son ancien emploi. Nous ne voulons pas non plus laisser tomber ces personnes. Nous sommes donc heureux de participer à ce projet pilote, qui nous permettra de mettre plus rapidement les travailleurs en contact avec un médiateur. Ensemble, ils peuvent rechercher un employeur susceptible de leur proposer un travail adapté. Entre-temps, ils n’ont pas à se soucier des indemnités. »

« L’intérêt du projet est qu’il repose sur la volonté de réintégrer les travailleurs sur la base de ce dont ils sont encore capables. Cela évite de se focaliser négativement sur ce qui n’est plus possible et permet au travailleur de se concentrer sur un nouveau départ dans un travail adapté. Enfin, nous avons appris par la recherche que le travail fait partie de la thérapie. Il permet aux travailleurs de retrouver une structure après une longue période de problèmes médicaux. Il s’agit donc d’un projet particulièrement utile dont nous espérons tirer de nombreux enseignements. »

 Cliquez ici pour en savoir plus sur la réintégration des malades de longue durée.

Ne manquez aucune information, abonnez-vous au bulletin d’information d’IDEWE

 

Des explications par des experts autonomes, dans un langage clair

Les dernières évolutions dans le domaine de bien-être et de la prévention

Toutes les modifications de la législation