Retour Analyse de risques en matière de bien-être psychosocial comme élément d'une politique de bien-être psychosocial

Analyse de risques en matière de bien-être psychosocial comme élément d'une politique de bien-être psychosocial

- Analyse de risques | Législation | Bien mentalement

Inscrivez-vous avant le 31 décembre 2022 à l’analyse de risques aspects psychosociaux dans le secteur des soins

Les organisations sont légalement tenues d’élaborer une politique de bien-être psychosocial. La réalisation d’une analyse de risques relative au bien-être psychosocial de leurs travailleurs est dès lors un élément important. Pour répondre à cette obligation, IDEWE organise une enquête ARPS-i au sein du secteur des soins au printemps 2023. « Les résultats de notre questionnaire étayé scientifiquement permettent d’identifier clairement les forces et les points d’attention de votre organisation », explique Emma Boonen.

zorg

Afin de protéger de manière optimale le bien-être psychosocial des travailleurs, il est important de faire le point périodiquement. « Le secteur des soins est confronté à de nombreux défis qui ont un impact sur le bien-être psychosocial du personnel », explique Emma Boonen, coordinatrice de projet d’IDEWE. « Une analyse de risques montre clairement ce dont une organisation a besoin pour poursuivre le développement d’une politique de prévention qualitative. Cela est nécessaire pour maîtriser la rotation du personnel et l’absentéisme, pour réduire le nombre d’erreurs et d’accidents du travail et pour obtenir une meilleure productivité. »

 

« Pour recueillir les informations auprès des travailleurs, nous utilisons le questionnaire ARPS-i, que nous avons développé avec la KU Leuven. La méthode utilisée est étayée scientifiquement et conforme aux exigences légales. Le questionnaire standard est adapté au secteur des soins par un groupe de travail composé d’une délégation d’organisations participantes et d’experts d’IDEWE. »

Pour en savoir plus sur le questionnaire ARPS-i, cliquez ici.

Quels sont les avantages ?

Les employeurs reçoivent les résultats du questionnaire ARPS-i dans un rapport qui montre clairement les atouts et les défis de l’organisation.

« Comme nous interrogeons tous les participants entre le 24 avril et le 14 mai 2023, nous créons un groupe de référence qualitatif auquel les organisations peuvent se comparer », explique Ellen Delvaux, coordinatrice de projet. « Un certain nombre d’options, qui sont normalement payantes si les organisations de soins demandent l’ARPS-i individuellement, sont incluses gratuitement dans le package à la suite de l’enquête sectorielle. Il s’agit, par exemple, du feed-back personnel et de la comparaison avec les organisations de soins de référence. »

D'une analyse de risques à une politique de bien-être psychosocial ?

Choisir de procéder à une analyse de risques, c’est aussi choisir immédiatement de mettre en place une politique de bien-être psychosocial. Au préalable, pensez également à un bon plan de communication et à la sensibilisation de vos supérieurs hiérarchiques avant de lancer l’enquête. Si les collaborateurs savent ce qu’il adviendra des résultats et comment ils seront utilisés dans l’organisation, ils rempliront l’enquête de manière plus ciblée. Si les supérieurs hiérarchiques savent quel rôle ils jouent dans ce processus, les chances d’un bon suivi et d’un résultat structurel dans l'organisation sont beaucoup plus élevées.

En tant que partenaire indépendant et neutre, IDEWE dispose de plus de 80 conseillers en prévention aspects psychosociaux pour vous accompagner dans le démarrage et le processus d'élaboration d'une politique de bien-être psychosocial et d'encadrement de l'analyse de risque, mais aussi pour vous soutenir dans l'élaboration et la mise en œuvre d'un plan d’action basé sur les résultats. « Cela peut se faire tant au niveau de l’organisation qu’au niveau individuel. Les travailleurs reçoivent un feed-back personnel et des conseils immédiatement après avoir rempli le questionnaire, qu’ils peuvent utiliser, avec ou sans accompagnement, pour travailler sur le bien-être. »

Inscrivez-vous avant le 31 décembre 2022

Si vous êtes intéressé(e) ou souhaitez obtenir de plus amples informations, contactez innovations@idewe.be.
L’inscription est possible jusqu’au 30 décembre 2022.
Sur demande, nous vous fournirons des informations plus détaillées sur le déroulement du projet ainsi qu’une offre sans engagement.

Ne manquez aucune information, abonnez-vous au bulletin d’information d’IDEWE

 

Des explications par des experts autonomes, dans un langage clair

Les dernières évolutions dans le domaine de bien-être et de la prévention

Toutes les modifications de la législation