Retour « Un processus durable de construction ne se limite pas à la construction circulaire »

« Un processus durable de construction ne se limite pas à la construction circulaire »

- MVO | Environnement de travail durable | Infrastructure | Environnement | Énergie

Expert Gerrit De Smet

Projectmanager Duurzaam Bouwen

Le Groupe IDEWE donne une base durable à l’ensemble du cycle de vie des bâtiments publics et privés

Fin avril 2023, le gouvernement flamand a approuvé le programme d’action « Op weg naar circulair bouwen 2022-2030 » (Vers une construction circulaire 2022-2030). La construction circulaire est un outil important en vue de réduire l’impact environnemental des projets de construction. Pour les experts en construction d’IDEWE, l’utilisation durable des matériaux est déjà une préoccupation majeure lors de l’élaboration du cahier des charges pour les propriétaires de bâtiments des secteurs public et privé. « La construction durable se concentre sur la phase de recherche, bien avant le premier coup de pioche. »

L’impact de la construction sur l’environnement est important et la demande de matières premières et de ressources, dont l’offre est limitée, n’est pas durable. Si nous voulons mettre un terme au changement climatique et à la pression sur l’environnement, nous devons construire différemment à l’avenir. La transition vers la conception et la (re)construction circulaires est une étape cruciale de ce processus. 

Collaboration

« L’utilisation et la réutilisation des matériaux de construction de manière plus efficace sont l’essence même de l’économie circulaire », explique Gerrit De Smet, gestionnaire de projet Construction durable d’IDEWE. « Les matériaux doivent devenir plus durables en eux-mêmes, mais à la fin du cycle de vie d’un bâtiment, ils doivent également être plus faciles à désassembler et à réutiliser. Si cette solution ne fonctionne pas, on peut envisager l’upcycling ou le recyclage. »

Programme des exigences

groen

Pour IDEWE, cependant, la transition vers la construction circulaire ne représente qu’une partie de son ambition de rendre les bâtiments et les structures durables. « Pour nous, la construction et la rénovation durables ne sont pas une vision instantanée, mais un processus qui englobe l’ensemble du cycle de vie d’un bâtiment et va bien au-delà de l’utilisation des matériaux. Le travail commence par l’élaboration du programme des exigences. Avant de désigner un architecte ou un entrepreneur, il appartient au client de décider des besoins auxquels son futur bâtiment doit répondre. Pour un employeur, cela consiste notamment à prendre en compte les conditions permettant d’appliquer de manière optimale le New Way of Working. Dans l’optique du télétravail, il importe par exemple d’estimer l’espace qui doit encore être fourni en tant que bureau. Cependant, il s’agit tout autant de la responsabilité sociale des entreprises et de tout ce qui a trait au bien-être, à la sécurité et à la santé des futurs utilisateurs. Les employeurs présentant un lieu de travail qui tient compte de tous ces éléments ont une longueur d’avance sur le marché du travail tendu. »

Les conseils d’IDEWE en valent toujours la peine

circulair

IDEWE dispose de l’expertise nécessaire pour conseiller et soutenir les maîtres d’ouvrage dans tous ces aspects. « Cela suppose que nous soyons impliqués dans le projet très tôt dans la phase de conception », déclare Gerrit De Smet. « Il est beaucoup plus intéressant de nous inviter au préalable pour discuter de vos projets que de découvrir après coup que vous avez déjà pris des décisions irréversibles. Nous pouvons nous arriver à ce seul conseil, mais cela peut aussi déboucher sur une trajectoire d’accompagnement dans le processus de certification pour atteindre notamment les normes WELL, GRO ou BREEAM pour un bâtiment. »

« Afin d’atteindre les objectifs climatiques de 2050, le gouvernement imposera systématiquement des exigences plus élevées en termes de durabilité dans les années à venir. Outre la performance énergétique du bâtiment lui-même, le rapport PEB tiendra donc de plus en plus compte de l’impact sur l’environnement, par exemple. En plus de l’utilisation et de l’origine des matériaux, l’emplacement du bâtiment sera un facteur déterminant. Nos experts peuvent déjà l’anticiper en utilisant l’outil Totem. »

« Un processus de construction durable n’est pas comparable à la manière classique de construire. L’éventuel surcoût signifie également que les coûts de gestion sur l’ensemble du cycle de vie du bâtiment seront moins élevés. »

N’hésitez pas à présenter vos projets à nos experts en énergie et construction.
Prenez rendez-vous.

POURQUOI TOTEM ?

​​​​​​L'objectif principal de TOTEM est de diffuser la connaissance et la compréhension des performances environnementales des bâtiments et de faciliter le dialogue au sein du secteur de la construction. L'outil permet de calculer et de communiquer la performance environnementale des éléments de construction et des bâtiments de manière univoque, neutre et adaptée aux spécificités du contexte belge.

Visitez le site web TOTEM.

Ne manquez aucune information, abonnez-vous au bulletin d’information d’IDEWE

 

Des explications par des experts autonomes, dans un langage clair

Les dernières évolutions dans le domaine de bien-être et de la prévention

Toutes les modifications de la législation