Le commerce et le réapprovisionnement des gaz fluorés de PRG élevé seront interdits à partir du 1er janvier

- Environnement

Expert Ine Arits

Responsable de la discipline Environnement

L’Europe veut promouvoir des alternatives respectueuses de l’environnement

Avec le règlement (UE) n° 517/2014 du 16 avril 2014, l’Europe entend réduire systématiquement l'utilisation des gaz fluorés dont le potentiel de réchauffement global (PRG) est trop élevé. Le 1er janvier 2020 est une autre date importante. Dès cette date, il sera en pratique impossible de réapprovisionner votre installation avec ces gaz en cas de fuite.

Dans la pratique, il ne sera donc plus possible de se réapprovisionner en réfrigérant vierge en cas de fuite.

Les « gaz F » ou gaz à effet de serre fluorés sont un terme générique désignant : les HFC (hydrofluorocarbures), les PFC (perfluorocarbures) et les SF6 (hexafluorure de soufre). Ils sont utilisés, entre autres, comme réfrigérants dans les installations de réfrigération et de climatisation. Étant donné que ces gaz ont un potentiel de réchauffement global (valeur de PRG) élevé, ils contribuent de manière significative au changement climatique. Les HFC utilisés comme réfrigérants dans les installations de réfrigération et de climatisation en sont les principaux responsables. C'est pourquoi l’Union européenne a mis en place un plan visant à réduire systématiquement leur utilisation au profit d’alternatives écologiques.

Des alternatives respectueuses de l’environnement

À partir du 1er janvier prochain, il sera interdit d'utiliser des gaz F d’une valeur de PRG égale ou supérieure à 2500 pour l'entretien des équipements de réfrigération dont la charge de réfrigérant est égale ou supérieure à 40 tonnes d'équivalent CO2. Dans la pratique, il ne sera donc plus possible de se réapprovisionner en réfrigérant vierge en cas de fuite. Les gaz F régénérés et recyclés d’une valeur de PRG supérieure à 2500 peuvent encore être utilisés jusqu’au 1er janvier 2030. Dès cette date, le commerce d'équipements de réfrigération qui utilisent ces gaz à effet de serre sera également interdit.

Nos experts peuvent vous conseiller sur des alternatives respectueuses de l’environnement.