Choisissez la liberté : arrêtez de fumer

- Mode de vie sain
Bella Bijnens

Expert Mia Van Laeken

Responsable de la discipline Promotion de la santé

Le 31 mai, Journée mondiale sans tabac

Il ressort des chiffres publiés par IDEWE à la fin de l’année dernière que plus de 2,5 % des travailleurs belges ont arrêté de fumer depuis 2011. « Environ trois quarts des travailleurs se passent aujourd’hui de cigarette », indique Mia Van Laeken, responsable de la discipline Promotion de la santé chez IDEWE. « Nous souhaitons poursuivre cette tendance et, si possible, l’accélérer. Alors un seul mot d’ordre : Rejoignez le mouvement ! Soutenez cette initiative en arrêtant vous aussi de fumer. Nous sommes là pour soutenir les employeurs dans les démarches à entreprendre à cet égard. »

« Je pensais que l’interdiction de fumer au travail aurait entraîné une hausse plus rapide du nombre de personnes qui renoncent à la cigarette. Mais il s’avère que fumer est une mauvaise habitude tenace », regrette Mia Van Laeken.

Le meilleur moyen de préserver sa santé

« Il est impératif de continuer à insister sur l’importance de la promotion de l’arrêt du tabac. C’est l’une des meilleurs choses à faire pour préserver sa santé. Renoncer à la cigarette, c’est ni plus ni moins retrouver sa liberté. Les employeurs ont certainement à y gagner. En effet, ils ont reçu ces dernières années des critiques de la part de travailleurs non-fumeurs qui ne trouvent pas normal que leurs collègues fumeurs puissent prendre une pause d’un quart d’heure pour « s’en griller une » à l’entrée du bâtiment, alors qu’eux continuent de travailler. Nous constatons aussi une hausse des demandes d’accompagnement. »

Mise en place d’une politique en matière de tabagisme

L’accompagnement sur le lieu de travail des personnes souhaitant arrêter de fumer passe d’abord par l’élaboration d’une politique réfléchie en la matière.

« Pour le législateur, c’est simple : il est interdit de fumer sur le lieu de travail. Toutefois, cela n’aide en rien ceux qui ont du mal à s’en passer. L’application de la loi nécessite un ensemble de mesures, dont la première est la mise en place d’une politique en matière de tabagisme à l’échelle de l’entreprise, énonçant les règles et accords à respecter. La situation sur le lieu de travail sera ainsi plus claire et engendrera moins de mécontentement. En outre, des initiatives de sensibilisation, notamment en matière d’environnement de travail, doivent être mises en place pour aider les fumeurs à changer leurs habitudes. Il peut notamment s’agir d’une offre de solutions plus saines et d’un accompagnement des personnes souhaitant arrêter de fumer. »

IDEWE peut vous aider à cet égard :

L’offre d’IDEWE en matière de promotion de l’arrêt du tabac se compose de quatre modules et se base sur le modèle de changement comportemental mis au point par Prochaska et DiClemente.

  • Séance d’information introductive « Arrêt du tabac », lors de laquelle nous tordons le cou aux idées reçues sur le stress et le tabagisme. Nous déterminons ensuite si vous êtes prêt(e) à sauter le pas et à arrêter de fumer.
  • Module 1 : Ange gardien ? Avantages et inconvénients du tabagisme.
  • Module 2 : Le tabac : dépendance ou habitude ? Nous déterminons la raison principale pour laquelle vous souhaitez arrêter de fumer.
  • Module 3 : Mon programme pour arrêter de fumer. Nous nous concentrons sur la phase d’action.

Il est également possible d’obtenir une assistance après avoir arrêté de fumer en suivant une séance de coaching.

Faites part à nos experts de vos préoccupations et de vos questions en ce qui concerne l’accompagnement dans le cadre de l’arrêt du tabac.

Téléchargements