Retour La journée Gros pull ne doit pas se limiter à un seul jour

La journée Gros pull ne doit pas se limiter à un seul jour

- Bonne forme physique | Environnement de travail sain | Bien mentalement

Expert Lode Godderis

CEO d'IDEWE

19 degrés dans les classes : une sensation de fraîcheur, qui s’avère bénéfique pour l’attention

De nombreuses écoles prévoient de baisser le chauffage d’un degré cet hiver. Cette baisse permettra de réduire rapidement la facture d’énergie, mais elle aura également un effet bénéfique sur l’efficacité des élèves et des professeurs, comme l’a expliqué notre directeur général Lode Godderis, professeur en médecine du travail, sur RobTV, QMusic et Het Laatste Nieuws.

« C’est entre 21 et 23 degrés que la température est jugée la plus confortable », affirme Lode Godderis. « Elle est idéale à 22 degrés, même si ce n’est pas le seul facteur à prendre en considération, en particulier lorsqu’il est question du climat intérieur dans lequel nous sommes censés travailler. En effet, nous préférons alors éviter les courants d’air ou encore l’exposition directe à la lumière du soleil, et le taux d’humidité doit être compris entre 40 et 70 pour cent. Le législateur tient dès lors compte de tous ces paramètres lorsqu’il détermine les températures minimales et maximales pour les travailleurs. Lorsque la température est de moins de 16 °C ou de plus de 26 °C, la sensation de confort diminue, ce qui ralentit notre vitesse de réaction et nuit à notre concentration. »

Rien de tel qu’un peu de fraîcheur

kiep

Lode Godderis voit peu d’objections à la baisse de la température dans les classes, bien au contraire :

« Une température comprise entre 19 et 20 degrés est propice à l’apprentissage et nous permet en effet de mieux concentrer notre attention sur le cours. Des études ont montré que si nous baissons la température idéale de quelques degrés, notre attention augmente et nous sommes en mesure de rester concentrés plus longtemps. Dès lors, une diminution de la température et de notre confort aura tendance à stimuler notre attention plutôt qu’à l’affecter de manière négative. Ce n’est que si la température chute davantage que la perte de confort se fera réellement sentir, par exemple si les fenêtres doivent être ouvertes cet hiver pour assurer une bonne ventilation. Il conviendra donc certainement de porter des vêtements adaptés. La journée Gros pull pourrait bien durer un peu plus longtemps que prévu cet hiver. »

Visionner le reportage sur RobTV (en néerlandais).
Lire l’article Het Laatste Nieuws (en néerlandais).

Cet été, Lode Godderis avait déjà abordé le sujet de la température idéale au travail sur Radio 1.    

Ne manquez aucune information, abonnez-vous au bulletin d’information d’IDEWE

 

Des explications par des experts autonomes, dans un langage clair

Les dernières évolutions dans le domaine de bien-être et de la prévention

Toutes les modifications de la législation