L’augmentation du nombre d’accidents du travail s’est poursuivie en 2017

- Prévention des accidents | Connaissances de recherche

Expert Wim Vanderheijden

Responsable de la discipline Sécurité au travail

Les accidents sur le lieu de travail ont augmenté de 0,9 %, et ceux dans la circulation de 10,2 %

Il ressort du rapport statistique annuel de Fedris, l’Agence fédérale des risques professionnels, que l’augmentation du nombre d’accidents du travail, qui a débuté en 2016, s’est poursuivie l’année passée. Au total, 164 786 déclarations ont été enregistrées en 2017. Il s’agit d’une hausse générale de 2,5 % par rapport à 2016.

Il convient de faire une distinction entre les accidents du travail qui se sont produits sur le lieu de travail et les accidents du travail dans la circulation. Nous observons une augmentation dans ces deux catégories. En 2017, le nombre d’accidents sur le lieu de travail a augmenté de 0,9 %, et ceux dans la circulation de 10,2 %.

Accidents sur le lieu de travail

Lorsqu’on examine les résultats relatifs aux accidents survenus sur le lieu de travail en 2017, on constate une diminution de 3 % pour le groupe des accidents du travail avec prévision d’incapacité permanente et des accidents du travail mortels. Toutefois, le nombre d’accidents du travail avec incapacité temporaire a augmenté de 0,75 %. Le nombre d’accidents du travail sans suites a quant à lui augmenté de 1,9 %.

Accidents du travail dans la circulation

En 2017 par rapport à 2016, les accidents du travail dans la circulation avec prévision d’incapacité permanente ou mortels ont connu une augmentation de 3,8 %; les accidents du travail avec incapacité temporaire de 10,6 % et les accidents du travail sans suites de 11,7 %.

Les accidents sur le chemin du travail ont de graves conséquences. Pour 11,3 % des victimes de ce type d’accidents, il y a prévision d’incapacité permanente. Pour les accidents sur le lieu de travail, cette prévision concerne 9,5 % de cas.

Jeunes travailleurs et travailleurs plus âgés

Le taux d’accident chez les travailleurs de la tranche des 20-29 ans est supérieur à la moyenne, mais les conséquences sont moins lourdes. Ce phénomène s’explique en partie par le fait qu'on se rétablit plus vite ou mieux lorsqu’on est jeune qu’à un âge plus avancé.

Chez le groupe des moins de 20 ans (3 %), le nombre d’accidents pour 1000 ETP est bien au-dessus la moyenne. C’est également le cas pour le nombre d’accidents sur le lieu de travail avec prévision d’incapacité permanente. Chez les plus de 60 ans, le nombre d’accidents sur le lieu de travail avec prévision d’incapacité permanente passe pour la première fois en dessous de la moyenne.

Glisser et trébucher

Le fait de glisser ou de trébucher constitue la principale cause des accidents avec prévision d’incapacité permanente ou mortels.

 

Lisez ici nos recommandations pour prévenir les accidents du travail. 

 

N’hésitez pas à prendre contact avec votre bureau régional du Groupe IDEWE afin d’obtenir une assistance personnalisée pour votre organisation.