La Tournée minérale et les avantages pour la santé d’une consommation d’alcool réduite

- Mode de vie sain | Alcool, médicaments et drogues

Expert Hilde De Man

Responsable de la discipline Aspects Psychosociaux

12,2 % des travailleurs qui boivent de l’alcool en ressentent les effets négatifs au travail

Ce 1er février a débuté la Tournée minérale, une campagne organisée pour la troisième année consécutive et dans le cadre de laquelle l’expérience de milliers de personnes prouve que la vie sans alcool (ou avec moins d’alcool) est de meilleure qualité, pendant le temps libre mais aussi au travail. Il ressort par ailleurs d’une enquête de la KU Leuven que 83,1 % des travailleurs boivent régulièrement de l’alcool. 12,2 % indiquent qu’ils ressentent au travail les effets négatifs de leur consommation d’alcool.

Aux fins de cette enquête, 5367 travailleurs ont été interrogés en 2016 à propos de leur consommation d’alcool. « Parmi les 83,1 % de travailleurs consommant parfois de l’alcool, 37,2 % affirment en consommer plus d’une fois par semaine, et 11 % quatre fois ou plus par semaine », indique Lode Godderis, l’un des chercheurs en charge de cette étude et également directeur du département Knowledge, Information and Research d’IDEWE. « Ce sont surtout les travailleurs plus âgés (plus de 46 ans) et ceux ayant un niveau de formation plus élevé qui boivent plus souvent. 35,4 % d’entre eux boivent au moins 3 à 4 verres standard par jour, et parmi ceux-ci, 11,4 % boivent au moins 5 à 6 verres standard par jour. »

Effets négatifs (sur la santé)

« 12,2 % des travailleurs qui boivent de l’alcool indiquent en ressentir les effets négatifs au travail. Ces effets sont divers : prestations irrégulières (5,1 %), arriver en retard (4,7 %), conflits avec les collègues (3 %), absence pour ivresse ou parce qu’on se sent mal après avoir bu (2,6 %), accident au travail (1,4 %), sanctions de l’employeur (0,9 %) ou encore accident sur le chemin entre le domicile et le lieu de travail (0,6 %). »

Notons également que la consommation d’alcool n’a pas que des effets néfastes sur le travail, les collègues ou l’organisation : la santé du consommateur est aussi concernée. Il n’est pas question ici d’une simple « gueule de bois », mais bien de conséquences à long terme, comme la dépendance, des troubles cardiovasculaires, une démence précoce et différents types de cancer.

Un arrêt ou une diminution de la consommation d’alcool présente des avantages pour la santé

La nouvelle campagne de la Tournée minérale insiste sur les bienfaits pour la santé d’une moindre consommation. Parmi les 105 000 participants inscrits à la dernière édition, nombreux sont ceux à avoir constaté qu’à l’issue de leur mois d’abstinence, ils se sentaient mieux dans leur peau, dormaient mieux, avaient perdu du poids ou avaient plus d’énergie.

Outre les personnes ayant indiqué sur www.tourneeminerale.be qu’elles participeraient en équipe ou individuellement, de nombreuses autres se sont prêtées au jeu. Au total, ce serait près d’un cinquième des Belges adultes qui auraient fait la Tournée minérale. 77 % de ceux-ci n’ont pas du tout bu d’alcool en février 2018. Les autres ont souhaité modérer leur consommation pendant un mois plutôt qu’arrêter complètement de boire. Nous sommes curieux de savoir combien de personnes profiteront cette année de tels bienfaits pour leur santé !

Pour en savoir plus sur la consommation d’alcool au travail, lisez-en davantage à ce sujet ici ou prenez contact avec votre bureau régional du Groupe IDEWE.

Téléchargements