null Une journée saine pour une bonne nuit de sommeil

Une journée saine pour une bonne nuit de sommeil

- Mode de vie sain | Bonne forme physique | Bien mentalement

Expert Hilde Vandenkieboom

Conseillère en prévention - infirmier du travail

Journée du sommeil le 19 mars

L’augmentation de la vente de somnifères au cours des derniers mois reflète une tendance défavorable. La journée du sommeil est une excellente occasion pour chercher des alternatives avec Hilde Vandenkieboom. « La condition préalable à une bonne nuit de sommeil est un mode de vie sain tout au long de la journée », explique-t-elle.

« Nous pensons souvent à tort qu’il est facile de bien dormir lorsque nous fermons les yeux après une journée bien remplie », déclare Hilde Vandenkieboom, experte en prévention-infirmier du travail chez IDEWE. « Il est vrai que notre corps sait quand il fait jour et nuit, grâce à notre horloge biologique. Malheureusement, nous le mettons souvent sur la mauvaise piste, ce qui le rend confus. »

Signaux contradictoires

insomnia

C’est ce qui arrive quand on mange tard, par exemple. « Étant donné que notre digestion est plus lente la nuit, notre corps doit fournir un effort supplémentaire pour digérer les aliments au moment où nous sommes supposés nous reposer. En outre, si nous utilisons notre smartphone ou notre ordinateur portable juste avant le coucher, l’exposition à la lumière (bleue) crée un signal contradictoire. »

Une activité physique suffisante, tout comme une alimentation saine, est un élément important d’un mode de vie sain. « Toutefois, si nous pratiquons un sport de manière intensive juste avant d’aller nous coucher, il y a un risque que la température de notre corps soit encore trop élevée et que les hormones qui nous maintiennent éveillés et alertes soient encore très actives. Il s’agit encore d’un message très confus, qui n’est pas de nature à vous permettre de dormir paisiblement. »

Une bonne nuit de sommeil commence par le réveil

laptop in bed

Pour pouvoir bien dormir, nous devons dès lors consentir quelques efforts. « Nous ferions mieux de ne pas attendre le moment du coucher. La préparation d’une bonne nuit de sommeil commence dès que nous ouvrons les yeux le matin. En respectant un mode de vie sain tout au long de la journée, nous préparons automatiquement notre corps à la nuit à venir. Par exemple, cela inclut une alimentation régulière, sans repas lourds et tardifs ni d’excès d’alcool et suffisamment d’activité physique. »

« En ce qui concerne le bien-être psychologique, il est également important d’intégrer le repos et la détente et de ne pas commencer lorsque vous êtes déjà dans votre lit. Il n’est pas non plus bon de travailler sur l’ordinateur portable juste avant de s’endormir. En revanche, il est bien d’intégrer un rituel de sommeil avec lequel vous donnez un signal clair à votre corps. Tout comme apporter une régularité à l’heure du coucher et du lever. Le week-end, vous pouvez rester au lit un peu plus longtemps, mais de préférence pas plus d’une heure, sinon votre rythme de sommeil sera perturbé. Pensez au décalage horaire social qui se produit parce que vous vous couchez tard le samedi et que vous restez au lit plus tard le dimanche matin. Le dimanche soir, vous êtes alors encore trop éveillé pour vous coucher tôt, ce qui vous empêche de sortir du lit à temps le lundi matin. »

Apprenez à dormir

Une bonne nouvelle pour ceux qui souffrent de troubles du sommeil et qui se rendent compte que leur mode de vie y est peut-être pour quelque chose : vous pouvez apprendre à dormir. En tant qu’employeur, vous pouvez en outre aider vos travailleurs à prêter attention à un mode de vie sain et à leur sommeil. Pour ce faire, nous avons élaboré deux séances d’information :

ou contactez votre bureau régional du Groupe IDEWE.

 

Ne manquez aucune information, abonnez-vous au bulletin d’information d’IDEWE

 

Des explications par des experts autonomes, dans un langage clair

Les dernières évolutions dans le domaine de bien-être et de la prévention

Toutes les modifications de la législation