null Vers une politique globale en matière d’agression

Vers une politique globale en matière d’agression

- Législation | Changement organisationnel | Agression

Expert Ineke Van den Zegel

Conseillère en prévention aspects psychosociaux

Visionnez à nouveau notre webinaire : « Comment mettre en œuvre une politique en matière d’agression ? »

Les travailleurs sont confrontés à de l’agressivité dans bon nombre d’environnements de travail. Les conséquences ne peuvent être sous-estimées, ni pour les collaborateurs, ni pour l’équipe et l’organisation. Il importe dès lors que les organisations élaborent une politique globale en matière d’agression. Cette semaine, nous avons organisé un webinaire pour expliquer comment une organisation peut s’attaquer au mieux à ce problème.

Un travailleur sur neuf est confronté à une forme de comportement agressif au travail et voit donc son bien-être psychosocial diminuer. Cette situation se traduit par une baisse de la satisfaction et de l’engagement au travail, une l’intention de rester plus faible, un risque accru de burn-out et une augmentation de l’absentéisme lié au travail. Son impact se fait ensuite ressentir sur l’ensemble de l’organisation.

« Outre l’obligation des employeurs à élaborer une politique en matière d’agression, une approche encadrée constitue une valeur ajoutée absolue pour la victime, l’équipe et l’organisation », déclare Ineke Van den Zegel, conseillère en prévention aspects psychosociaux chez IDEWE. En définissant clairement le cadre de l’agression et la manière d’y faire face, une organisation sera mieux préparée à gérer ces incidents. De ce fait, le risque d’agression est réduit et les conséquences sont moins dramatiques. En d’autres termes, des efforts doivent être déployés avant, pendant et après l’agression pour garantir une diminution de l’absentéisme et des accidents liés au travail à la suite de tels incidents. Cela profite tant aux travailleurs qu’à l’équipe et à l’organisation. »

Le webinaire a détaillé le plan en 7 étapes pour aboutir à une politique en matière d’agression. Il vous est possible de revisionner le webinaire  

Le registre de faits de tiers

L’agression sur le lieu de travail peut être provoquée par des collègues ou des supérieurs hiérarchiques, mais aussi par des tiers : clients, fournisseurs, sous-traitants, patients, étudiants, visiteurs, etc. En cas d’agression entre collaborateurs, les procédures internes par le biais de la personne de confiance et du conseiller en prévention aspects psychosociaux sont d’application. 
Toutefois, une approche différente est nécessaire pour permettre à l’employeur de réagir de manière appropriée ou d’anticiper les comportements agressifs de tiers. L’un des instruments prévus par la loi est le « registre de faits de tiers », sur la base duquel les risques peuvent être identifiés et évalués. L’employeur pourra ensuite prendre des mesures de prévention structurelles. 

Travail sur mesure nécessaire

Agressivité sous contrôle

Au cours du webinaire, il est apparu clairement que les circonstances dans lesquelles le registre doit être utilisé ne sont pas toujours claires. Il est évident que pour les organisations dont les travailleurs entrent souvent en contact avec des tiers ayant un certain passé médical ou psychologique, l’utilisation du registre n’est souvent pas un automatisme. Parfois, la limite du comportement agressif est trop floue pour savoir quand l’utiliser. Néanmoins, il est important de signaler tous les incidents, y compris les plus insignifiants, afin de pouvoir mieux faire face aux agressions.

Les participants ont dès lors indiqué que l’organisation détermine souvent elle-même ce qu’est une agression et à partir de quel moment elle peut être signalée dans le registre. On constate également que les travailleurs eux-mêmes tolèrent de plus en plus ou considèrent un comportement agressif comme normal. Ces éléments indiquent clairement qu’un travail sur mesure est nécessaire pour établir une vision, une définition, une analyse et une approche claires.   

IDEWE peut apporter son soutien de diverses manières lors de l’élaboration d’une politique globale en matière d’agression. Pour obtenir de plus amples informations à ce sujet, contactez votre bureau régional du Groupe IDEWE.

Téléchargements

Ne manquez aucune information, abonnez-vous au bulletin d’information d’IDEWE

 

Des explications par des experts autonomes, dans un langage clair

Les dernières évolutions dans le domaine de bien-être et de la prévention

Toutes les modifications de la législation