null Avec le début de la haute saison, le risque d’incendie de grange remonte

Avec le début de la haute saison, le risque d’incendie de grange remonte

- Sécurité au travail | Sécurité incendie

Expert Dirk Wouters

Conseiller en prévention sécurité au travail

Quelques conseils pour éviter les incendies

À l’heure actuelle, les autorités belges ne disposent pas de chiffres sur le nombre d’incendies de grange. La situation de notre pays est toutefois comparable à celle des Pays-Bas, où 37 incendies de grange se déclarent en moyenne chaque année. La cause a pu être identifiée pour 176 incendies de ce type. Dans 16 cas, le feu était dû à un phénomène d’inflammation spontanée (échauffement). Mais il peut aussi être la conséquence de problèmes liés à l’installation électrique ou d’un défaut de prudence.

Échauffement du foin et de la paille

Le début de la saison des foins et des récoltes va de pair avec une augmentation du risque d’incendie de grange, principalement due à l’engrangement de balles de foin ou de paille pressées qui peuvent prendre feu sous l’effet d’une élévation de la température (échauffement). Vu la présence de grandes quantités de matières inflammables, combinée à la proximité de diverses machines agricoles, un début d’incendie peut se propager très rapidement dans l’exploitation. 

Conseils de prévention pour le stockage de foin et de paille

stalbrand

L’inflammation spontanée est un phénomène d’échauffement naturel du foin et de la paille pressés. L’élévation de la température à l’intérieur des balles peut provoquer leur inflammation. Le processus subit l’influence de nombreux facteurs, notamment : la matière concernée, le taux d’humidité (surtout entre 20 et 40 %), la densité de pressage, le volume, la surface et l’empilage des balles, et la température ambiante. 
L’échauffement du foin se produit le plus souvent dans les six semaines qui suivent la récolte. Il peut aussi avoir des conséquences défavorables même lorsqu’il ne crée pas d’incendie. La hausse de température fait en effet baisser la valeur nutritionnelle de l’herbe séchée. L’échauffement est identifiable à la température, à la présence d’une odeur spécifique et au dégagement de vapeur d’eau.

Conseils de prévention pour les installations électriques

Les machines et les matières solides et liquides inflammables ne peuvent en aucun cas être stockées dans le même espace que le foin et la paille. L’utilisation d’un fenil est donc déconseillée, et il est préférable que le stockage s’effectue dans un endroit séparé. Veillez à ce que le lieu de stockage offre une protection suffisante contre la pluie pour que les balles ne risquent pas d’être mouillées. Idéalement, il doit aussi être situé à une certaine distance des autres bâtiments.

  • Imposez une interdiction de fumer, à la fois dans l’exploitation et pendant les travaux de récolte.
  • Il y a un risque d’échauffement important lorsque le foin ou la paille est humide. Les balles ne doivent donc être pressées qu’une fois que la matière est bien sèche.
  • Le phénomène d’échauffement est fréquent dans les balles mixtes. Si vous collaborez avec un travailleur à façon, pensez à isoler la première balle pressée sur vos terres. Elle contient à coup sûr des restes de paille ou de foin provenant de l’exploitation précédente. 
  • Avant de rentrer la récolte, assurez-vous que le foin ou la paille a suffisamment séché au champ. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez éventuellement utiliser une installation de séchage.
  • Enrubannez les balles dans les 2 à 4 heures après le ramassage et le pressage. Vous éviterez ainsi l’apport d’oxygène frais. Suivez cette règle :
    • 2 heures à une température ambiante de 20°C
    • 3 heures à une température ambiante de 15°C
    • 4 heures à une température ambiante de 10°C
  • Assurez-vous que toutes les ampoules présentes dans votre lieu de stockage soient intégrées dans des appareils d’éclairage.
  • Tenez le lieu de stockage propre et ordonné.
  • Les balles de grandes dimensions et à forte densité sont plus sensibles à l’échauffement. Lors de l’empilage, veillez à maintenir une ventilation suffisante autour de la pile et entre les balles pour permettre à la chaleur de s’échapper. 
  • Ne couvrez pas les balles avec du plastique ou une autre matière étanche.
  • Contrôlez régulièrement la température de la pile.
  • Évitez d’empiler des balles fraîchement récoltées à l’intérieur en cas de fortes chaleurs.
  • En cas de stockage de quantités importantes, l’installation de détecteurs est recommandée.

Conseils de prévention pour les machines agricoles

Les problèmes liés aux installations électriques ou au câblage font partie des causes principales d’incendie.

  • Faites contrôler votre installation basse tension tous les 5 ans par un service externe pour les contrôles techniques. Il s’agit d’ailleurs d’une obligation légale.
  • Les travaux aux installations électriques doivent être confiés à un professionnel agréé.
  • Effectuez un contrôle visuel de vos installations électriques au moins une fois par an.
  • N’utilisez pas de câbles, de rallonges ou de fiches endommagés. Ne laissez pas traîner des câbles ou des rallonges.
  • Ne tirez jamais sur le câble pour retirer la fiche de la prise.
  • Déroulez entièrement les rallonges de leur dévidoir pour assurer une évacuation suffisante de la chaleur.
  • Évitez toute surcharge. Testez régulièrement le fonctionnement des appareils.

L’inspection préalable à la mise en service et l’inspection périodique des installations électriques sont des mesures de prévention essentielles.

Conseils de prévention pour les machines agricoles

  • Entretenez et contrôlez régulièrement vos machines (notamment l’installation de refroidissement, le niveau d’huile, etc.).
  • Ne laissez jamais une machine tourner sans surveillance.
  • Ne placez pas de matières inflammables à proximité de pièces de machines en mouvement.
  • Évitez la surcharge des machines en veillant à une utilisation correcte et conforme aux instructions du fabricant.
  • Arrêtez immédiatement toute machine qui produit des bruits inhabituels, qui dégage une odeur suspecte ou qui signale une panne.
  • Si le véhicule ou la machine en est équipé(e), utilisez le coupe-batterie à l’arrêt.
  • La présence d’un extincteur est obligatoire dans tous les véhicules agricoles.

Cliquez ici pour en savoir plus sur la protection anti-incendie des environnements de travail.

Source: Prevent AGRI

Ne manquez aucune information, abonnez-vous au bulletin d’information d’IDEWE

 

Des explications par des experts autonomes, dans un langage clair

Les dernières évolutions dans le domaine de bien-être et de la prévention

Toutes les modifications de la législation