Un coordinateur de la biosécurité souvent obligatoire dans les hôpitaux

- Environnement de travail sain | Agents biologiques | Sécurité au travail | Recherche scientifique

Pour les organisations ayant recours à l’utilisation confinée d’organismes génétiquement modifiés et/ou pathogènes

« Nous constatons que de nombreux hôpitaux n’ont pas encore engagé de coordinateur de la biosécurité », déclare Inge Sledsens, experte en prévention sécurité au travail chez IDEWE. « Il s’agit visiblement d’un territoire inconnu pour de nombreuses organisations. » Une mise au point s’impose.

Le coordinateur de la biosécurité supervise l’évaluation des risques liés à l’utilisation confinée.

Les entreprises ou institutions qui ont recours à l’utilisation confinée d’organismes génétiquement modifiés et/ou pathogènes doivent non seulement disposer d’un permis d’environnement ou d’un permis de biosécurité, mais doivent également engager un coordinateur de la biosécurité. « Les hôpitaux où, par exemple, des analyses sanguines sont effectuées pour dépister des maladies sont concernés par cette règle », ajoute Inge. « Dans la pratique, cependant, nous remarquons que beaucoup d’hôpitaux ne sont pas au courant. »

Supervision

Le coordinateur de la biosécurité supervise l’évaluation des risques liés à l’utilisation confinée dans l’entreprise et coordonne les notifications ou les demandes d’autorisation.

« Dans la plupart des cas, la fonction est assumée par un membre du personnel, mais il est tout à fait possible de faire appel à un expert externe d’IDEWE qui peut jouer un rôle de soutien dans ce cadre. Concrètement, il s’assure notamment que les collaborateurs impliqués dans les processus aient reçu la formation adéquate. Il procède également à un contrôle de conformité occasionnel pour vérifier, par exemple, si l’étiquetage est correct et si les déchets sont éliminés correctement. »

Cela vous concerne aussi ?

Bloedstaal

Les hôpitaux ne sont pas les seuls à devoir désigner un coordinateur de la biosécurité ; les laboratoires indépendants ou les entreprises du secteur de la biotechnologie qui travaillent avec des agents pathogènes doivent également se conformer à cette réglementation. Sur la base de l’arbre de décision que nous avons élaboré, vous pouvez déterminer vous-même si votre organisation doit engager un coordinateur de la biosécurité.

Les experts d’IDEWE peuvent accompagner votre coordinateur de la biosécurité interne dans le cadre des missions suivantes :

  • réaliser l’analyse de risques ;
  • élaborer le dossier de biosécurité ;
  • effectuer des audits internes et externes ainsi que des contrôles ;
  • établir des procédures internes relatives à la gestion des déchets, aux méthodes de désinfection, etc. ;
  • définir les mesures de confinement adéquates ;
  • dispenser des formations.

Si nécessaire, nos experts peuvent agir en tant que coordinateurs de la biosécurité externes de manière temporaire ou à long terme.

N’hésitez pas à contacter nos experts pour toute question à ce sujet.

Téléchargements