Retour Les détecteurs de CO2 obligatoires aussi dans les classes

Les détecteurs de CO2 obligatoires aussi dans les classes

- Environnement de travail sain | Agents biologiques | Sécurité au travail

Expert Jan Van Bouwel

Responsable de la discipline Hygiène du travail

Les détecteurs de CO2 fournissent une excellente indication du risque de contamination

Désormais, les détecteurs de CO2 sont également obligatoires dans les salles de classe, ce qui constitue un bon premier pas, selon Jan Van Bouwel, responsable de la discipline Hygiène du travail chez IDEWE. « Comme un manque de ventilation est considéré comme l’une des conditions les plus importantes pour la propagation du virus, l’extension de l’utilisation des détecteurs de CO2 est une méthode adéquate afin de pouvoir enseigner en toute sécurité.

co2

Les écoles recevront un budget de 125 euros par 20 élèves pour l’achat de détecteurs de CO2. L’utilisation de ces appareils était déjà une condition pour la réouverture de l’horeca et des centres de fitness il y a quelques mois.  

« Étant donné que le coronavirus se propage dans l’air non seulement par de grosses gouttelettes de salive, mais aussi par des aérosols, la mesure d’un mètre et demi n’est pas suffisante à elle seule pour éviter une contamination à l’intérieur », explique Jan Van Bouwel. « Les aérosols peuvent rester en suspension dans l’air pendant un certain temps et provoquer une contamination sur une plus grande distance. C’est pourquoi, une bonne ventilation des espaces intérieurs est indispensable en plus du maintien d’une distance suffisante. En outre, le risque peut être encore réduit par le port de masques, qui diminueront aussi les risques de contamination. Les purificateurs d’air sont également utiles à cet égard, mais ne remplacent en aucun cas une ventilation complète. La mesure du CO2 est un bon outil pour procéder à des ajustements opportuns, mais il est encore plus important d’investir dans la ventilation elle-même afin de résoudre les problèmes.

Indication adéquate du risque de contamination

klas

« Dans l’air extérieur, on compte environ 400 ppm de CO2. Dans l’air que nous expirons, la quantité de CO2 est beaucoup plus élevée, car le corps humain absorbe l’oxygène dans les poumons et rejette du CO2. Celui-ci augmente au fur et à mesure que nous faisons des efforts. De ce fait, la concentration en CO2 augmentera rapidement si nous nous trouvons dans une pièce mal ventilée, en présence de nombreuses personnes. Comme le coronavirus se propage par l’air expiré, qui contient des aérosols chargés de virus, le détecteur de CO2 donne une bonne indication du risque de contamination lors de l’utilisation d’une pièce intérieure. »

Outre le respect des mesures de base, la ventilation des espaces intérieurs est essentielle dans la lutte contre la propagation du coronavirus. Même en dehors de la pandémie, la ventilation des salles de classe est indispensable pour assurer une bonne qualité de l’air intérieur. Une mauvaise ventilation est une cause de léthargie et de toutes sortes de problèmes de santé, ce qui entraîne une augmentation de l’absentéisme et une réduction de l’efficacité.  

Deux mesures possibles en cas signal d’alerte

Les détecteurs de CO2 en vente sur le marché sont de préférence équipés de deux niveaux d’alarme. Une alarme orange à 900 ppm et une alarme rouge à 1 200 ppm.
Pour des raisons de sécurité, elles peuvent être réglées à un niveau plus bas.
Dans ce cas, vous pouvez prendre deux mesures :

  • ventiler davantage en ouvrant des fenêtres supplémentaires de préférence en vis-à-vis pour créer un courant d’air plus important.
  • réduire l’occupation de la salle de classe.

En savoir plus sur les détecteurs de CO2

Le responsable de la discipline Hygiène du travail d'IDEWE, Jan Van Bouwel, explique aux lecteurs du journal Het Laatste Nieuws les points auxquels ils doivent faire attention lors de l'achat d'un détecteur de CO2 (en dehors du prix).

Ne manquez aucune information, abonnez-vous au bulletin d’information d’IDEWE

 

Des explications par des experts autonomes, dans un langage clair

Les dernières évolutions dans le domaine de bien-être et de la prévention

Toutes les modifications de la législation