Une cure de nature pour prendre soin de sa santé mentale

- Bien mentalement | Stress et burn-out
Bella Bijnens

Expert Mia Van Laeken

Responsable de la discipline Promotion de la santé

Dix jours de la santé mentale du 1er au 10 octobre

La nature apaise et a un effet bénéfique sur la santé. Cela a été prouvé scientifiquement, mais ses vertus sont encore trop peu exploitées pour réduire le stress et la fatigue qu’engendre un longue période de concentration ainsi que pour augmenter la résilience. Mia Van Laeken, responsable de la promotion de la santé chez IDEWE, explique : « À l’occasion des dix jours de la santé mentale, il est plus que nécessaire d’y accorder de l’attention. La campagne 30-30, une initiative flamande, est l’occasion idéale d’aller explorer la nature à la recherche de la paix intérieure, de se concentrer sur soi-même, de faire la distinction entre les éléments prioritaires et les aspects secondaires ainsi que de profiter d’une activité physique suffisante et bonne pour la santé qui constitue une vraie bouffée d’oxygène. »

Comme le démontrent de nombreuses études scientifiques, notre santé mentale est mise sous pression. Un tiers de la population belge âgée d’au moins 15 ans se sent stressée, tendue, triste ou déprimée. Pour l’Organisation mondiale de la Santé, le stress est le mal du XXIe siècle.

Effets directs sur la santé

La nature constitue le cadre idéal pour faire de l’exercice.

Selon Mia Van Laeken, « le principal défi du secteur des soins de santé est de trouver des méthodes ayant pour but de réduire le stress et d’autres problèmes de santé mentale ainsi que de diminuer les effets nocifs du stress. Dans ce cadre, le contact avec la nature offre d’innombrables possibilités. Parce que les solutions en matière de prévention ne trouvent pas toutes la même source, nous devons rechercher le lien entre les différentes disciplines afin que nos efforts paient davantage. Je peux comparer notre approche au mycélium du champignon. La partie visible du champignon ne constitue qu’une petite portion de celui-ci. La partie principale se trouve dans le sol, sous la forme de filaments (hyphes). L’intégration de la nature dans nos différentes disciplines de la prévention constitue en quelque sorte les filaments qui nous permettront d’obtenir ces beaux (et délicieux) champignons. Notre approche de la nature doit fonctionner comme un réseau souterrain qui parcourt l’ensemble de notre offre en matière de prévention. Nous comptons fournir cet effort avec la passion qui nous anime au quotidien. »

30 jours d’activité physique quotidienne de 30 minutes dans la nature

30-30, 30 jours d’activité physique quotidienne de 30 minutes dans la nature

La nature constitue aussi le cadre idéal pour faire de l’exercice. Le fait de s’adonner à une activité physique dans un écrin de verdure a des effets directs sur la santé, et exerce une influence positive sur la santé mentale.

La nature permet en effet de s’éloigner des problèmes du quotidien, elle freine aussi la production d’hormones du stress et aide à réduire la tension artérielle. Plusieurs études démontrent qu’une promenade dans la nature améliore l’humeur, réduit le sentiment d’angoisse et de colère et augmente les sentiments positifs.

« Compte tenu du fait que nous passons en moyenne 85 % de notre temps à l’intérieur et que 59 % d’entre nous ne vont jamais ou que rarement dans des bois ou dans une zone naturelle, il vaut la peine de promouvoir les sorties dans les espaces verts. C’est pourquoi nous souhaitons également encourager à participer à l’action flamande 30-30, qui promeut pour une durée de 30 jours une activité physique quotidienne de 30 minutes dans la nature. L’objectif est donc de faire chaque jour 30 minutes d’exercice physique dans la nature, entre le 21 septembre et le 30 octobre. En ce qui me concerne, je profiterai de l’occasion pour faire de ma promenade d’une demi-heure une habitude à plus long terme.

 

www.30-30.be

Faites part à nos experts de vos questions et des défis auxquels vous êtes confronté en matière de résilience et de stress.