Nombre de travailleurs : 1000 | affilié depuis 2016

La voix est l’outil de travail le plus important des enseignants. Pourtant, près de la moitié des enseignants sont confrontés à des problèmes de voix tôt ou tard, et 20 % de ces problèmes entraînent de l’absentéisme. Le service interne de prévention GIDO Meetjesland, qui chapeaute quatorze écoles, a dès lors organisé avec le Groupe IDEWE un atelier sur l’utilisation de la voix. Les enseignants sont particulièrement concernés par cette question.

Agnes Goeman, professeur dans l’enseignement secondaire, sait en effet ce que c’est de devoir donner cours en étant aphone. « J’ai déjà perdu ma voix deux fois », explique-t-elle. « Les conseils prodigués me sont dès lors très précieux. » Grâce à la formatrice Bernadette Timmermans, logopède et coach vocale notamment à la VRT, Agnes sait maintenant comment utiliser sa voix avec parcimonie lorsqu’elle exerce son métier d’enseignante.

Pas d’effort sans échauffement

Notre appareil vocal est constitué de nombreux muscles qui, comme tous les autres muscles du corps, peuvent être trop sollicités. Il est donc primordial de bien échauffer sa voix en début de journée. Lors de l’atelier, les enseignants s’entraînent à mettre en pratique les techniques d’échauffement qu’il devraient appliquer chaque matin. Les vibrations, les fredonnements, les bourdonnements : tous les types de sons sont abordés.

Nous respirons par la bouche en parlant, ce qui peut assécher, voire enrouer notre gorge. Il est dès lors recommandé de boire suffisamment d’eau pour que les muqueuses autour des cordes vocales restent humides. Vous pouvez également opter pour un bain de vapeur : couvrez votre tête au-dessus d’un bol d’eau chaude à l’aide d’une serviette et respirez les vapeurs qui s’en échappent.

Agnes raconte : « La dernière fois que ma voix a commencé à s’enrouer, j’ai ainsi pu éviter que cela n’empire. »

L’anatomie de la gorge et du larynx font également l’objet de l’attention nécessaire. Toujours selon Agnes : « C’est très intéressant. J’ai ainsi appris que la nourriture acide peut être mauvaise pour les cordes vocales.

Les remontées acides font surtout du tort la nuit, lorsque l’on est allongé, et notre gorge est enrouée et douloureuse le matin quand on se lève. »

« Si je devais donner un conseil à IDEWE, ce serait de mettre un enregistrement vidéo de l’atelier à la disposition des participants, pour qu’ils puissent le revoir ultérieurement.

 Les exercices resteraient ainsi frais dans leur mémoire. »

Parler clairement avec un masque, sans forcer sa voix

Depuis la crise du coronavirus, nous avons commencé à forcer davantage notre voix. Nous nous tenons à distance les uns des autres et le masque nous empêche de lire sur les lèvres.

De plus, le masque atténue le volume de notre voix. Nous nous mettons alors à parler plus fort. Ces conseils vous aideront à éviter de forcer votre voix :

  • Ne parlez pas plus fort, mais plus lentement.
  • Articulez en prononçant clairement vos consonnes, et non en faisant de grands mouvements de bouche.
  • Établissez le contact visuel avec votre interlocuteur pour vous assurer qu’il sait à qui vous vous adressez.
  • Faites des gestes pour illustrer votre message.
  • Si votre interlocuteur ne vous comprend pas, répétez votre phrase mot à mot, ne la reformulez pas.

Une approche personnelle, également en ligne

« Bien qu’il s’agisse d’un webinaire, l’atelier était très interactif », explique Agnes. « Une quarantaine de collègues y ont participé, ce qui représente un groupe plutôt conséquent. L’instructrice a toutefois pris le temps de répondre aux remarques et aux questions de chacun. Elle était charismatique et a abordé l’atelier de manière très personnelle. Nous la recommandons vivement ! »

GIDO Meetjesland et le Groupe IDEWE unissent leurs forces pour un environnement de travail et d’apprentissage sécurisé.

Cela représente beaucoup de travail de garantir la sécurité et le bien-être des élèves, des enseignants et du personnel d’appui. Jos van Laeken, conseiller en prévention coordinateur chez GIDO Meetjesland, compte dès lors sur le savoir-faire du Groupe IDEWE. Il affirme : « IDEWE a à son bord l’expert adéquat pour chaque défi en matière de bien-être ».

 

Découvrez ce que pense Jos de la collaboration avec IDEWE.