Le sommeil, cette nécessité qui nous tient éveillés !

- Mode de vie sain | Environnement de travail sain | Sommeil
Bella Bijnens

Expert Mia Van Laeken

Responsable de la discipline Promotion de la santé

Journée internationale du sommeil

En ce 15 mars, Journée internationale du sommeil, nous avons de quoi nous tenir éveillé la nuit. Le sommeil constitue en effet un problème de plus en plus répandu. Un Belge sur trois de plus de 15 ans éprouve des difficultés à bien dormir. IDEWE a mis en place deux formations pour tenter d’apporter une solution à l’insomnie. Il est important de bien dormir pour pouvoir nous sentir bien dans notre peau, tant au travail qu’à la maison.

Hilde Vandenkieboom, coach Fit4Work chez IDEWE, explique : « Ces 10 dernières années, les troubles du sommeil n’ont fait qu’augmenter au sein de la population. En 2008, 20 % des personnes de plus de 15 ans indiquaient qu’elles dormaient mal, et ce chiffre a grimpé à 30 % cinq ans plus tard. 13 % de ces personnes prenaient des somnifères pour mieux dormir. Les résultats de la dernière enquête auprès de la population ne sont pas encore connus, mais il y a de nombreuses raisons de penser que la tendance ne s’est pas inversée. Nos habitudes de vie perturbent en effet notre rythme veille-sommeil. Pensez à l’utilisation croissante d’écrans de visualisation ou au succès du travail en équipes. »

Apprendre à dormir

IDEWE a créé deux formations sur la base de ces constatations. Dans notre atelier « Bien dormir pour être à nouveau en forme le lendemain », nous traitons des malentendus au sujet du sommeil. Nous étudions les facteurs qui constituent un frein au sommeil et donnons des conseils pour avoir une bonne hygiène de sommeil.

Un sommeil sain pour ceux qui travaillent en équipes

Pendant l’atelier « Faire le tôt et le tard – Travail et horloge biologique » pour les travailleurs, nous voulons transmettre aux personnes travaillant en équipes des aptitudes et des connaissances qui les aideront à opter pour un mode de vie sain. Le travail posté présente en effet des risques pour la santé : manque de sommeil, fatigue, surpoids, diabète, troubles gastro-intestinaux, etc. Nous déterminons comment le décalage entre notre rythme de vie et notre horloge biologique se crée et ce que nous pouvons faire pour y remédier.

Responsabilité partagée des travailleurs et des employeurs

Pour que les travailleurs fassent le choix d’un mode de vie sain, il ne suffit toutefois pas de leur transmettre connaissances et aptitudes. Nous entendons également sensibiliser et encourager les supérieurs hiérarchiques à assumer leur responsabilité partagée en promouvant un mode de vie sain. Lors de l’atelier « Faire le tôt et le tard – Travail et horloge biologique » pour les supérieurs hiérarchiques, nous discutons des adaptations qu’il est possible d’apporter aux équipements et à l’infrastructure de votre organisation. Ces changements peuvent constituer le coup de pouce dont ils ont besoin pour adopter un mode de vie (plus) sain.

Si notre offre en matière d’hygiène du sommeil vous intéresse, n’hésitez pas à prendre contact avec votre bureau régional du Groupe IDEWE.