null Quand fait-il trop chaud pour travailler ?

Quand fait-il trop chaud pour travailler ?

- Charge physique | Environnement de travail sain | Analyse de risques

Expert Jan Van Bouwel

Responsable de la discipline Hygiène du travail

L’analyse de risques détermine les mesures de prévention et les valeurs d’action

Les prévisions météorologiques laissant entrevoir un été très chaud, on peut à nouveau se poser la question suivante : comment préparer au mieux vos travailleurs à des températures de travail plus élevées. Et quand fait-il trop chaud pour travailler ? Comment éviter d’en arriver là ?

D’ailleurs, la température n’est pas le seul facteur qui détermine si un environnement est perçu comme trop chaud ou si des situations d’inconfort ou même des problèmes de santé peuvent être générés. En plus des désagréments liés à la chaleur, des plaintes liées au froid peuvent également survenir pendant les périodes chaudes en raison de l’utilisation de systèmes de refroidissement.

Une matière complexe

warmte

« Tant la loi sur le bien-être que le code du bien-être au travail veillent au confort des travailleurs », déclare Jan Van Bouwel, responsable de la discipline Hygiène du travail chez IDEWE. « Les employeurs doivent donc accorder une attention suffisante au confort thermique de leurs travailleurs. Savoir exactement quand il fait trop chaud pour travailler, en vue d’éviter des gênes ou des problèmes de santé, est plus complexe qu’on ne pourrait l’imaginer à première vue. En effet, la température à elle seule ne suffit pas à déterminer le confort thermique adapté à une certaine charge de travail. L’humidité, le rayonnement thermique, la vitesse de l’air et la charge de travail physique jouent aussi un rôle important. Dans une analyse de risques, on tient également compte des vêtements de travail, des équipements de protection individuelle et des méthodes de travail utilisées ».

Plan de gestion

« Les résultats de l’analyse de risques permettent d’élaborer une politique détaillée pour lutter contre les risques et protéger les travailleurs. Les mesures de prévention peuvent se présenter sous différentes formes. Il peut s’agir d’une adaptation des infrastructures ou d’une modification dans l’organisation du travail ainsi que l’utilisation d'équipements de protection individuelle. Sur la base des valeurs d’action établies pour l’exposition à la chaleur et au froid, on pourra donc déterminer quand il ne sera plus possible de travailler ».

Apprenez-en plus sur le travail dans la chaleur.

Des questions ? N’hésitez pas à prendre contact avec nos experts.