Retour Étape par étape vers une transformation durable du bureau

Étape par étape vers une transformation durable du bureau

- Environnement de travail sain | Environnement de travail durable | Infrastructure | Ergonomie au bureau

Expert Liesbeth Reekmans

Segment Manager Construction et Responsable de la discipline Construction et Bâtiments

Vers un lieu de travail basé sur l’activité à court et à long terme

Ces derniers mois, les gestionnaires des bâtiments ont envisagé de fermer des espaces de bureaux, réalisant que les choses devront être faites différemment à l’avenir. « L’avis préventif d’IDEWE lors de la conception est une méthode éprouvée pour déterminer exactement ce à quoi cette "différence" doit ressembler », explique Liesbeth Reekmans, responsable de la discipline Construction et bâtiments chez IDEWE. « Et ce, en tenant compte des besoins de l’employeur et de tous les travailleurs ».

nodenbevraging kantoren

Outre le processus psychologique nécessaire pour que les personnes se sentent en confiance à l’idée de retourner au bureau, les gestionnaires réfléchissent également à l’avenir spatial du New Way of Working.

« Nous sommes autorisés (voire "obligés" dans certaines entreprises) à retourner au bureau, alors que depuis deux ans, nous étions habitués à travailler à la maison en raison du coronavirus », explique Liesbeth Reekmans. « Les travailleurs ont fait l’expérience de cette valeur ajoutée. Le retour n’est donc pas si évident. Et encore moins si l’espace de bureau n’est pas adapté aux nouveaux besoins. Il s’agit bien sûr des mesures d’hygiène qui sont toujours en vigueur pour prévenir une nouvelle épidémie de COVID-19, comme le maintien de la distance et la ventilation. Il est également probable que les travailleurs ne seront pas en mesure de se concentrer en raison de la pollution sonore et d’un trop grand nombre de stimuli. En outre, le travail devra également être organisé différemment, car le télétravail est devenu une caractéristique permanente. C’est pourquoi de nombreux employeurs cherchent des solutions pour passer à des lieux de travail basés sur l’activité. Le principe selon lequel les personnes choisissent leur lieu de travail en fonction des tâches qu’ils doivent accomplir deviendra la norme dans un avenir proche. Le bureau devient alors un lieu qui doit être équipé de manière optimale pour la mise en réseau, les rencontres et le travail en commun. »

Avis préventif lors de la conception

Suffit-il de déplacer les tables et les chaises et d’installer ou d’enlever certains murs intérieurs dans les bureaux paysagers ? Ou n’est-il plus nécessaire de procéder à une analyse plus approfondie des besoins ? 

« Il n’est de toute façon pas bon de prendre des décisions impulsives, sans vérifier les besoins du lieu de travail par rapport aux objectifs de l’entreprise. À court terme, il est plus important de procéder à une analyse approfondie que de mettre en œuvre efficacement des interventions structurelles. IDEWE peut aider en organisant une enquête relative aux besoins des travailleurs. L’enquête est réalisée par voie numérique et garantit une participation optimale de toutes les parties au sein d’une organisation. L’avis préventif lors de la conception se poursuit dans une deuxième phase avec une analyse des besoins. Il s’agit d’une enquête menée selon une approche valorisante auprès d’un groupe de 20 à 30 % des travailleurs. Nous passons ensuite une journée à utiliser des ateliers et des entretiens pour découvrir comment l’objectif et la vision de l’organisation peuvent être traduits au mieux dans l’aménagement physique du lieu de travail. Il s’agit d’un moyen très actif d’obtenir des données qualitatives. Dans une troisième phase, nous utilisons toutes ces données pour établir un programme des exigences, qui comprend une définition de l’espace et des objectifs de performance. Si le client le souhaite, nous pouvons faire immédiatement des propositions de concepts très concrets. »

WELL et GRO

Afin de tenir compte de manière optimale de la santé et du bien-être des travailleurs, les employeurs ont la possibilité de vérifier leurs plans de construction ou de rénovation par rapport au WELL Building Standard. La norme WELL prend en compte les différents aspects du bien-être qui s’appliquent sur le lieu de travail dès la phase de conception. De même, pendant la phase de construction et après la livraison, les paramètres de bien-être sont constamment contrôlés et supervisés pendant l’exploitation. 

« Pour les bâtiments du Gouvernement flamands, il existe également la norme GRO », explique Liesbeth Reekmans. « Elle offre un cadre pour la réalisation d’un bâtiment durable et circulaire et se concentre davantage sur la durabilité planétaire. De la même manière, la norme BREEAM reconnaît les bâtiments durables. Chez IDEWE, nous pouvons cependant vous accompagner dans les deux. »

À lire également :

•    Le lieu de travail, un atout dans la guerre des talents
•    Construire et rénover dans un souci de santé et de bien-être
•    Voici comment créer un lieu de travail ergonomique, à la maison et au bureau

Ne manquez aucune information, abonnez-vous au bulletin d’information d’IDEWE

 

Des explications par des experts autonomes, dans un langage clair

Les dernières évolutions dans le domaine de bien-être et de la prévention

Toutes les modifications de la législation