A Analyse de risques aspects psychosociaux

47,2 % des travailleurs belges sont sujets à un épuisement émotionnel, qui est l’une des principales dimensions du burn-out. Par ailleurs, 15,3 % des travailleurs ont déjà été confrontés à des comportements agressifs au travail. Le bien-être psychosocial au travail requiert donc une attention particulière. Il a par ailleurs été prouvé que des personnes heureuses au travail étaient plus productives. Une organisation composée de travailleurs en bonne santé assure ainsi sa propre santé également, par exemple sur le plan financier et de la satisfaction de la clientèle.

Il serait donc intéressant d’interroger vos travailleurs sur ce qu’ils pensent du bien-être, des comportements abusifs ainsi que des obstacles et des ressources au sein de votre organisation :

  • Les obstacles (ou job demands, comme les conflits et l’insécurité de l’emploi) prennent beaucoup d’énergie à vos travailleurs et sont démotivants.
  • Les ressources (ou job ressources, comme l’autonomie et le soutien social), donnent de l’énergie et de la motivation à vos travailleurs.

En analysant de la sorte le bien-être au sein de votre organisation, vous satisfaites à votre obligation légale en la matière. Vous devez plus précisément réaliser une analyse de risques en matière d’aspects psychosociaux en vous basant sur les 5 facteurs de risque au travail : organisation du travail, contenu du travail, conditions de travail, conditions de vie au travail et relations interpersonnelles au travail.

Notre outil ARPS-i vous donne une idée générale du bien-être psychosocial au sein de votre organisation. Vous utilisez dans ce cadre un questionnaire standardisé créé par nos experts en collaboration avec la KU Leuven. Vous avez ainsi la garantie de disposer de résultats objectifs, chiffrés et étayés scientifiquement, qui vous aideront à prendre des décisions judicieuses et durables pour mettre en œuvre votre politique de bien-être.

AUGMENTER LE BIEN-ÊTRE PSYCHOSOCIAL EN 6 ÉTAPES GRÂCE À L’ARPS-i

L’outil innovant ARPS-i vous aide à préserver la santé de vos travailleurs, ainsi qu’à augmenter leur bonheur et leur productivité.

  1. Première rencontre

    Discutez de vos souhaits avec votre conseiller en prévention aspects psychosociaux :
    • Vos travailleurs recevront-ils le formulaire par voie électronique ou sur support papier ?
    • Comptez-vous segmenter les résultats par fonction, par département ou par tranche d’âge ?
    • Souhaitez-vous ajouter des questions à la liste standard, par exemple un module sur le style de leadership, les changements au travail et l’absentéisme pour cause de maladie ?
    • Aimeriez-vous donner à vos travailleurs la possibilité de consulter un feed-back individuel immédiatement après qu’ils ont complété le questionnaire ?
  2. Préparation

    Confiez en toute sérénité l’organisation pratique de l’ARPS-i à notre département de recherche. Le questionnaire qui sera soumis à vos travailleurs ne sera définitif qu’une fois votre approbation obtenue.
  3. Lancement

    Vos travailleurs complètent le questionnaire. Ils disposent d’un délai de deux à quatre semaines pour ce faire. À chaque rappel, le taux de participation augmente : plus il y a de participants, plus vous avez une image correcte du bien-être au sein de votre organisation.
  1. Traitement

    Nos chercheurs examinent les résultats recueillis, et les comparent à nos groupes de référence flamand, wallon ou belge. La confidentialité des données est garantie à chaque étape.
  2. Rapport  

    Vous pouvez parcourir les résultats de groupe ainsi que les conclusions. Le rapport et la présentation vous montrent les points problématiques et les atouts au sein de votre organisation, chiffres, textes et graphiques à l’appui. Votre conseiller en prévention ou un collaborateur de notre département de recherche vient aussi expliquer les résultats.
  3. Suivi

    L’ARPS-i ne permettra d’augmenter le bien-être que si des actions ciblées sont entreprises par la suite. Votre conseiller en prévention peut vous y aider.

PRÉPAREZ-VOUS D’ORES ET DÉJÀ À VOTRE ANALYSE DE RISQUES

Préparez vos travailleurs et vous-même à une analyse de risques aspects psychosociaux dès aujourd'hui :

  • Suscitez l’adhésion de tous. Dès le départ, impliquez tous les niveaux de l’organisation dans votre analyse de risques. Mettez par exemple sur pied un groupe de travail composé de représentants de la direction, du CPPT, du service RH et du personnel. Vous permettez ainsi à tout le monde de s’exprimer et vous limitez les éventuelles réticences.
  • Suivez le modèle Job Demands-Resources. Tenez compte du fait qu’une quantité trop élevée de job demands (obstacles) exerce une influence négative sur le bien-être. Préservez un équilibre en stimulant les job resources (ressources). Toutefois, ne vous fiez pas uniquement à votre instinct. L’ARPS-i reste un outil incontournable si vous souhaitez vous appuyer sur des chiffres et des conclusions solides.

APPRENEZ-EN PLUS SUR LE BIEN-ÊTRE PSYCHOSOCIAL AU SEIN DE VOTRE ORGANISATION

Une approche à 360° et des solutions durables impliquent également de solides formations, à tous les niveaux de votre organisation. Voici un aperçu de notre offre de formations :

METTEZ VOTRE ANALYSE DE RISQUES SUR LES RAILS

Si vous souhaitez analyser le bien-être psychosocial au sein de votre organisation en vous basant sur des méthodes claires et étayées scientifiquement, nous chercherons avec vous des solutions intelligentes et ciblées.

Faites part de votre défi à nos experts

Une réponse à votre défi

Une prévention intelligente requiert une approche personnalisée. Faites dès lors appel à nos experts, qui connaissent vos besoins en matière de prévention et de bien-être. Cliquez sur votre secteur et découvrez nos solutions.